FTA – « Mille anonymes », de Daniel Danis : non, merci !

Mille anonymes – Hommage aux sociétés disparues, Festival TransAmériques, Espace Go, à Montréal, les 31 mai, 1er et 2 juin, 514 844-3822, 1 866 984-3822.

Photo : Gaëtan GosselinDe Daniel Danis, j’ai adoré les pièces Celle-là, Cendres de cailloux, Le chant du dire-dire ; grandement apprécié Le langue-à-langue des chiens de roche, Terre océane ; applaudi Kiwi ; détesté e (un roman dit), trop conçue pour plaire aux Français. Hier, je n’ai rien ressenti, sinon de l’impatience, devant Mille anonymes – Hommage aux sociétés disparues, expérimentation de la Compagnie Daniel Danis, arts/sciences (excusez du peu).

J’ai vu plus d’inachevé et de maniérisme que de sens dans ce texte lacunaire, cette scénographie fragmentée, cette abondance de signes qui s’enivrent un peu d’eux-mêmes. 

Photo : Gaëtan Gosselin
Photo : Gaëtan Gosselin

De Daniel Danis, j’ai adoré les pièces Celle-là, Cendres de cailloux, Le chant du dire-dire ; grandement apprécié Le langue-à-langue des chiens de roche, Terre océane ; applaudi Kiwi ; détesté e (un roman dit), trop conçue pour plaire aux Français. Hier, je n’ai rien ressenti, sinon de l’impatience, devant Mille anonymes – Hommage aux sociétés disparues, expérimentation de la Compagnie Daniel Danis, arts/sciences (excusez du peu).

J’ai vu plus d’inachevé et de maniérisme que de sens dans ce texte lacunaire, cette scénographie fragmentée, cette abondance de signes qui s’enivrent un peu d’eux-mêmes. Une chose est sûre : Danis n’est pas un metteur en scène, ni un as du mouvement, encore moins un directeur d’acteurs, car les comédiens, malgré leur bonne volonté, ne savent pas sur quel ton jouer. Denis Marleau ou Gill Champagne, qui a monté six des pièces de l’auteur, aurait sans doute réussi à donner une colonne vertébrale à une chose qui, pour l’heure, ressemble à un exercice de style frôlant parfois le ridicule. De mémoire de festivalier, l’un des accueils les plus tièdes réservés à un spectacle.

Mille anonymes – Hommage aux sociétés disparues, Festival TransAmériques, Espace Go, à Montréal, les 31 mai, 1er et 2 juin, 514 844-3822, 1 866 984-3822.

Laisser un commentaire