Fred Pellerin : Le conteur en chanteur

FRED PELLERIN / SILENCE Tempête / Dep

L’album simple et beau que Fred Pellerin avait fait en duo avec son frère, Nicolas, a remporté le Félix de la catégorie Musique traditionnelle tout en obtenant un succès de vente considérable. Vrai que la présence d’un frangin guitariste et chanteur lui donnait un alibi tout à fait légitime, il y a deux ans. Cette fois, le conteur passe de la guitare à la mandoline, de l’accordéon au banjo puis à l’harmonica, et assume tout seul le chant. Le parti pris du dépouillement volontaire habille ces chansons d’espace et de silence pour faire un tableau riche et apaisant. Le clown de Saint-Élie se justifie : « Il y a des histoires qui se méritent un air, des sentiments qui commandent de la musique. » Excellent choix d’histoires et de mots – de grands noms de la chanson et de parfaits inconnus – venant d’un artiste qui ne se prend pas pour un autre et qui ajoute un peu de magie à tout ce qu’il touche.

Laisser un commentaire