Frédérik D’Amours – À vos marques… Party ! 2

Le cinéma américain produit depuis longtemps des comédies pour adolescents, romantiques ou grivoises. Le cinéma québécois aura attendu 2007 avant d’emboîter le pas avec À vos marques… Party!, notam­ment défendu par quelques vedettes de Ramdam, la chanteuse Andrée Watters et le plongeur olympique Alexandre Despatie.

Le cinéma américain produit depuis longtemps des comédies pour adolescents, romantiques ou grivoises. Le cinéma québécois aura attendu 2007 avant d’emboîter le pas avec À vos marques… Party!, notam­ment défendu par quelques vedettes de Ramdam, la chanteuse Andrée Watters et le plongeur olympique Alexandre Despatie. Le film de Frédérik D’Amours ayant attiré près de 300 000 spectateurs, la production d’une suite allait de soi, toujours sur fond bleu piscine.

Le réalisateur d’À vos marques… Party! 2 convient que ses films sont destinés aux adolescents. N’empêche, il élargit la cible et vise aussi « ceux qui sont jeunes de cœur »… Selon lui, le secret d’une bonne comédie se trouve dans le rythme, le montage et, surtout, les interprètes. C’est pourquoi il a replongé dans l’uni­vers aquatique d’À vos marques… Party! en s’entourant des mêmes comédiens. L’important, rappelle-t-il, c’est « de savoir à quel public on s’adresse et d’adapter l’humour aux spectateurs que l’on veut atteindre ».

Frédérik D’Amours a grandi avec les films de Pierre Richard, Louis de Funès et Woody Allen ; aussi son palmarès personnel, qui fait une large place au cinéma de Francis Veber, est-il franco-américain. Le dîner de cons, La chèvre et Les compères y côtoient L’agent fait la farce. Quant à choisir une cinquième comédie, il hésite entre deux films de Jim Abrahams et David Zucker, Top Secret et Airplane. La première fois qu’il a vu Airplane, connu en français sous le titre Y a-t-il un pilote dans l’avion ?, il jure avoir eu, littéralement, une crampe à la mâchoire. Dur, dur, la comédie.

Les plus populaires