Gotan Project – La revanchia en cumbia

Dix ans après La revancha del tango, revoici le fameux album du Gotan Project, rafistolé pièce après pièce grâce à des remixeurs impliqués à fond dans la techno ou l’électrocumbia.

par Ralph Boncy

Dix ans après La revancha del tango, revoici le fameux album du Gotan Project, rafistolé pièce après pièce grâce à des remixeurs impliqués à fond dans la techno ou l’électrocumbia. Supercherie ? Arnaque ? Contrefaçon ? Non. C’est Philippe Cohen Solal, le cerveau derrière le disque original, qui a sélectionné les réalisateurs et ressorti les bandes maîtresses.

Après avoir élargi l’auditoire du grand Astor Piazzolla, le « projet » 2011 prétend-il initier le public des boîtes de nuit à ce courant afro-indigène issu de la Colombie et qui s’est répandu avec une popularité grandissante du Mexique à l’Argentine ? Peu probable. On est loin de la cumbia rustique de Lucho Bermúdez, Pastor Lopez ou La Sonora Dinamita, et encore plus de la cumbia rock de vedettes comme Juanes, Andres Cabas ou Carlos Vives. Il s’agit de la cumbia « version 2.0 », greffée sur un faux disque de tango — mais tellement remarquable que le résultat de cette opération transgénique tient la route.

GOTAN PROJECT / LA REVANCHA EN CUMBIA / ¡Ya Basta!

Laisser un commentaire