«Gurov et Anna» : un cœur en hiver

Gurov et Anna, le nouveau film de Rafaël Ouellet (Camion), nous conduit vers un territoire de fantasmes, à la lisière du réel et du littéraire.

gurov-et-anna
Photo : Fabrice Gaëtan

Benjamin (Andreas Apergis) enseigne la littérature. Ce n’est pas tout à fait la carrière d’écrivain dont il rêvait, mais ça va, sa femme lui a donné deux belles filles et son avancement dans la hiérarchie universitaire ne saurait tarder.

Ça va jusqu’au jour où sa route croise celle de Mercedes (Sophie Desmarais), une étudiante qui partage avec lui une fascination pour La dame au petit chien, une courte nouvelle d’Anton Tchekhov. Entre eux, la passion fait bientôt sauter toutes les digues.

Gurov et Anna, le nouveau film de Rafaël Ouellet (Camion), nous conduit vers un territoire de fantasmes, à la lisière du réel et du littéraire, dans un Montréal hivernal aux couleurs dramatiques.

(En salle depuis le 20 mars)

Les plus populaires