Hombre – Ecce homo

HOMBRE / HAY QUE SUBIR ! / L.A. Be / Select

Tomás Jensen est de retour là où on ne l’attendait pas, avec Hombre. Après s’être défait de sa bande hybride de fêtards, Les Faux-Monnayeurs, et après un album injustement négligé – bien qu’entièrement en français – sorti il y a deux ans, notre militant argentin en exil revient à la charge avec un groupe de mercenaires qu’il a sciemment endoctrinés au rock latin. Manu Chao, Jean Leloup, Serge Gainsbourg et Sergent Garcia, tous ces mécréants ont laissé leurs traces ici.

Qu’il écrive en espagnol ou en portugais, notre desperado est toujours enclin à gueuler les misères du prolétaire (« Hay que subir ! »), l’idée de tout laisser (« Deixa tudo ») ou les bandits de grand chemin (reprise reggae de « Bonnie and Clyde »). Pleines de tonus, malgré un arrière-goût d’amertume, les chansons de Hombre sont utiles à la société.

Laisser un commentaire