« Ils se sont aimés » : les (vraies) comédiennes apprécieront

L’adaptation québécoise de la comédie de Pierre Palmade et Muriel Robin, Ils se sont aimés, créée à Paris par Palmade et la délicieuse Michèle Laroque, est proposée chez nous par Stéphane E. Roy et… Annie Villeneuve. Je jure que je n’ai rien contre la chanteuse jumelle. Mais je pose la question : a-t-elle prouvé, et ça m’aurait échappé, qu’elle est une comédienne ? Oh oui, elle a animé Flash. Elle a dit : « Je pense que le défi  [de jouer] est moins grand que celui d’animer une émission culturelle. » Les comédiennes professionnelles goûteront la remarque. Pour montrer qu’elle a le talent pour jouer sur scène, elle a ajouté : « Le public ne le sait pas vraiment, mais j’ai un côté drôle que je n’exhibe pas très souvent. » Elle vient de le faire. [Les citations de la chanteuse, qui s’est crue animatrice et qui se prendra pour une comédienne, sont empruntées à un article du 18 avril de Patrick Delisle-Crevier de l’agence QMI.]

À la mise en scène de la pièce, qui a fait salles combles en France après le succès Ils s’aiment et avant la resucée Ils se re-aiment (mais là, la critique a furieusement tiqué) : Sylvie Boucher et Jasmin Roy.

En tournée du 25 juillet 2012 au 14 mai 2013.

Laisser un commentaire