Joaillerie

Des bagues, colliers et boucles d’oreilles créés à partir… de branches de noisetier et de pommier, ramassées en Gaspésie par l’artisan Martin Boucher Arsenault ! Aussi : les bijoux de Denis Ampleman, de la région de Chaudière-Appalaches.

Ma forêt dans un bijou

Ancien travailleur forestier devenu joaillier, Martin Boucher Arsenault – alias Wazo – n’est jamais vraiment « sorti du bois ». Ses bagues, colliers et boucles d’oreilles sont créés à partir de branches de noisetier et de pommier qu’il ramasse sur ses terres, en Gaspésie. « J’ai voulu rapetisser la forêt, en faire un univers intime et accessible », dit cet artisan, établi à Percé. « Mes bijoux sont des sculptures organiques que l’on peut porter sur soi. » Et qui respectent l’envi­ronnement : les branches qui lui servent de modèles sont déjà tombées au sol. « Mon travail s’assimile à du nettoyage ! »

Après avoir pris l’empreinte des branches dans de la silicone ou du plâtre, Wazo fabrique des moules, dans lesquels il injecte le métal (argent, or ou bronze). Ses « bracelets branches » et autres « colliers balais de sorcière » sont sertis de pierres précieuses ou fines, de perles ou de cristal Swarovski.

Inusitées, ses créations séduisent de plus en plus à l’extérieur du Québec… et même de la planète ! Durant son périple dans l’espace, en 2009, Guy Laliberté, du Cirque du Soleil, a en effet apporté des médaillons peace and love dessinés par Wazo exprès pour sa « mission sociale poétique ». Des bijoux que l’artisan gaspésien devrait commercialiser sous peu.

Photo : Pendentif, branche de corail en argent massif et perle de culture,
Martin Boucher Arsenault, 78 $

 

 

bracelet-suggestion-cadeauMétamorphoser la nature en parure, c’est aussi l’idée de Denis Ampleman, sculpteur et créateur de Fabibijou, à Sainte-Louise-des-Aulnaies, dans la région de Chaudière-Appalaches. En duo avec l’artiste Camille Villeneuve, il propose une collection végétale déclinant des feuilles (saule, aulne, sureau, orme, chêne blanc…) et des plumes recueillies dans leurs environs. Ces fragments sont fossilisés par électrodéposition, procédé qui permet de fixer le métal (argent ou bronze) sur les végétaux.

Éclosent ensuite d’étonnantes « bagues et bracelets feuilles », des « boucles d’oreilles samares » et des « pendentifs ginkgo », qu’on croirait chus d’un arbre magique.           

Photo : Bracelet en feuille de fougère, argent massif, Denis Ampleman, 210 $      

 

Isabelle Grégoire


Encore plus de suggestions et d’idées cadeaux pour Noël >>