Roland TR-808 : la boîte à rythmes

Alors qu’elle n’en fabrique plus depuis 30 ans, la société Roland a décidé de commercialiser une nouvelle version — calquée sur l’originale — de sa boîte à rythmes TR-808, qui a changé l’histoire de la musique.

roland
Photo : Perfect Circuit Audio

Il y a des instruments dont le son est emblématique d’un courant ou d’un style. Que serait la musique baroque sans le clavecin ? Le rock sans les guitares Stratocaster ou la Gibson de Jimmy Page ? Existe-t-il une sonorité plus jazz que la trompette avec sourdine de Miles Davis ?
Culture

À cette liste prestigieuse, ajoutons la Roland TR-808, une boîte à rythmes qui a changé l’histoire de la musique. Alors qu’elle n’en fabrique plus depuis 30 ans, la société Roland a décidé d’en commercialiser une nouvelle version, calquée sur l’originale. Enfin !

La première fois que le grand public a entendu un rythme créé avec la TR-808, c’était dans « Sexual Healing », de Marvin Gaye. Dès les premières secondes de la chanson, la machine impose son groove. C’était en 1982. Un an plus tard, Roland a cessé de produire l’appareil, qui sera passé en coup de vent dans les magasins, de 1980 à 1983.

C’est que, pour qui cherchait une machine capable de produire un son de batterie réaliste, la Roland TR-808 était déjà un peu dépassée à sa sortie. Mais pour les musiciens d’un style naissant appelé hip-hop, le son profond de la grosse caisse et la sonorité artificielle de la caisse claire étaient parfaits. Des pionniers comme les Beastie Boys, Afrika Bambaataa et LL Cool J l’ont rapidement adoptée. Puis, la 808 (c’est son petit nom) est devenue la pierre d’assise des musiques house et techno.

Elle a même fait son chemin dans les paroles des chansons et les noms de groupes. On pense notamment à Kanye West et son album 808s & Heartbreak, de même qu’au groupe 808 State.

Bref, sans la TR-808, une bonne partie de la musique des 30 dernières années aurait un autre visage. Comme l’instrument légendaire est devenu rare, la plupart des musiciens utilisent aujourd’hui des logiciels qui l’imitent.

Mais si la TR-808 est si réputée et si populaire, pourquoi avoir attendu à 2014 avant de la remettre sur le marché ? C’est que la magie de l’appareil original vient de ses imperfections. Tous les exemplaires devaient être réglés à la main à l’usine et aucun ne tient parfaitement le tempo. Chaque 808 est donc unique et son inexactitude lui donne un groove. Comment recréer cette magie avec les circuits modernes ? Roland dit y être finalement arrivé. Les musiciens jugeront.

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue sur la politique avec un regard humoristique depuis 2014. Il est aussi chroniqueur musique pour le magazine L’actualité depuis 2011 et co-rédacteur en chef du webmagazine culturel Ma mère était hipster, en plus d’avoir participé à de nombreux projets radio, dont Bande à part (à Radio-Canada) et Dans le champ lexical (à CIBL). On peut le suivre sur Twitter : @OursMathieu.