La comédie a-t-elle un pays ?

Le succès ne se conjugue pas de la même façon en France, aux États-Unis et au Québec.

Bon cop bad cop - Photo : Parkexpicture
Bon cop bad cop – Photo : Parkexpicture

En France, pas d’équivoque, la comédie domine. Les 10 films français qui ont attiré le plus de spectateurs en salle sont des comédies. Un score parfait. Sorti en 2008, Bienvenue chez les Ch’tis vient en tête de liste avec plus de 20 millions de spectateurs. Près d’un Français sur trois ! Les neuf autres comédies au tableau d’honneur sont La grande vadrouille, Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre, Les visiteurs, Le petit monde de Don Camillo, Le corniaud, Les bronzés 3, Taxi 2, Trois hommes et un couffin et La guerre des boutons. Les rois de l’Hexagone se nomment Fernandel, Louis de Funès, Bourvil, Christian Clavier, Jamel Debbouze, Valérie Lemercier, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Gérard Jugnot et, bien sûr, Dany Boon.

Aux États-Unis, où l’on mesure la réussite en dollars plutôt qu’en nombre de spectateurs lorsque l’on compare les recettes des films en dollars constants, les comédies mordent la poussière. Exception faite de La mélodie du bonheur et des incontournables chansons de la famille von Trapp, les Américains préfèrent les films historiques (Autant en emporte le vent), le cinéma catastrophe (Titanic) et la science-fiction (La guerre des étoiles). N’empêche, la trilogie des Pirates des Caraïbes, cocktail d’action et d’humour, a généré des recettes de près de trois milliards de dollars dans le monde. Quant aux trois aventures de l’ogre Shrek, elles ont engrangé un peu plus de deux milliards de dollars. Un quatrième épisode de chacune de ces séries est en chantier.

Au Québec, où les premières statistiques fiables remontent à 1985, on se situe plus ou moins à mi-chemin des pôles français et américain. Six comédies comptent parmi les 10 films les plus populaires. Avec ses 1 318 801 spectateurs, Bon Cop, Bad Cop arrive en tête de peloton au rayon des comédies, tout juste derrière les 1 341 602 spectateurs de Séraphin, qui, comme chacun le sait, n’entendait pas à rire. La liste comprend aussi La grande séduction, trois épisodes des Boys et la deuxième mésaventure d’Elvis Gratton. Cela consacre Patrick Huard et Pierre Lebeau, tous deux en vedette dans quatre de ces comédies, champions nationaux du rire. Sorti en 1970, le film Deux femmes en or figurerait vraisemblablement tout en haut de ce palmarès avec ses deux millions de spectateurs.