La gourmandise qui s’écrit

200 recettes oméga-3 par Louise Rivard, avec la collaboration de la Dre Louise D’Aoust, Modus Vivendi, 256 p., 29,95 $.


 

Palourdes farcies au saumon fumé. Pâtes au maquereau et aux tomates grillées. Fondue au poisson et aux fruits de mer. Œufs farcis à la truite fumée. Sablés aux noix aromatisés au romarin… Décidément, les auteures de 200 recettes oméga-3 ont décidé de rendre appétissants — grâce à des recettes généralement faciles à préparer — ces mirifiques nutriments, dont le seul défaut semble être la consonance trop scientifique de leur nom.

Car depuis deux ou trois ans, les oméga-3 sont la coqueluche des tenants de l’alimentation santé. Et pas sans raison. Ces gras polyinsaturés sont de « bons » gras, par opposition aux gras saturés (lait, beurre, fromage, viande), qui font augmenter le taux de cholestérol dans le sang. Comme l’ont montré de nombreuses études, les oméga-3 protègent contre les maladies cardiaques et vasculaires cérébrales ainsi que contre les maladies inflammatoires.

Le hic, pour certains consommateurs en tout cas, c’est que les oméga-3 se trouvent essentiellement dans les poissons gras, notamment le maquereau, la sardine, le hareng, la truite, le saumon et le thon. Et dans certains végétaux, comme les graines de lin, les noix de Grenoble, les graines de citrouille ou le soya — bien que les oméga-3 d’origine végétale soient nettement moins efficaces que ceux du poisson.

Ces aliments, il faut le reconnaître, ne figurent pas fréquemment sur toutes les tables. Ou s’y retrouvent dans des préparations sans grande imagination. Les recettes proposées ici vous permettront de les y amener bien plus souvent. Et toujours très agréablement.