La Joconde chinoise

Selon Angelo Paratico, un Italien installé à Hongkong, la femme ayant inspiré à Léonard de Vinci sa célèbre Joconde aurait été… une Chinoise.

joconde
Photo : Alamy

La théorie a embrasé les réseaux sociaux, fin 2014. Selon Angelo Paratico, un Italien installé à Hongkong, la femme ayant inspiré à Léonard de Vinci sa célèbre Joconde aurait été… une Chinoise.

Il s’agirait d’une certaine Caterina, esclave d’un ami de son père, dont les traits asiatiques expliqueraient l’énigmatique sourire de Mona Lisa ! Mieux : celle-ci serait même la mère du génie florentin.

Crédible, croient certains devant la recherche en apparence étoffée de Paratico ; foutaises, pensent les autres, soupçonnant l’auteur, qui prépare justement un livre sur Léonard de Vinci, d’avoir voulu attirer l’attention.

Un billet publié sur son blogue quelques heures après la grande révélation n’atténuera pas les soupçons : après avoir annoncé qu’il cherchait un éditeur pour le marché anglophone, Paratico se réjouissait d’avoir reçu une offre d’une maison « sérieuse ». La Joconde n’est plus la seule à sourire.