La meilleure musique de 2013 : la liste des listes

Un jour, l’humain a décidé qu’il allait séparer en heures, en jours, en mois et en années le temps qui passe. C’est pratique, ça suit les règles de la nature et tout le monde s’y est fait.

Puis, l’humain est devenu journaliste spécialisé en musique. Il a alors décidé que toute la musique sortie dans une même année devait être comparée et placée dans un ordre reflétant son niveau d’excellence. Ce n’est pas plus pratique que ce n’est juste, et je ne m’y ferai jamais.

Mais l’humain est ainsi fait : il aime faire des listes et il aime consulter les listes. Décembre arrivé, il tombe donc sur le monde une pluie de palmarès de la meilleure musique de l’année. C’est l’occasion pour le vieux grincheux que je suis d’être encore une fois en porte-à-faux avec mes estimés collègues.

Yeezuz, de Kanye West ? Plus agressant que bon.
Daft Punk et son Random Access Memories? Voilà un disque qui aurait dû être numéro un en 1975, pas en 2013.
Le nouveau David Bowie? Si vous avez réussi à l’écouter sans vous endormir en cours de route, c’est votre performance qui mérite d’être soulignée.

J’en ai aussi contre l’unanimité constante de ces palmarès. Des palmarès composés de musique systématiquement anglophone, où tous les groupes viennent du même terreau et où tout le monde partout a aimé les mêmes disques? Gros bof. Yeezuz, même si c’était un bon album, ce n’est quand même pas Abbey Road ou Pet Sounds ! Il y a sûrement moyen d’avoir un peu plus de diversité. Quand le magazine Paste met en première position l’album Muchacho, du groupe Phosphorescent, vous voyez,  j’ai bien plus envie de savoir ce qu’il y a d’autre dans la sélection. Cela dit, c’est un grief qui est moins valable cette année, puisqu’on trouve tout de même une relative diversité dans les premières positions. Signe qu’il n’y a pas eu d’albums phares cette année ? Peut-être

Mais assez de mes opinions. Je vous reviendrai bientôt avec une sélection de mes pièces et disques préférés de 2013 [c’est maintenant en ligne. Bonne écoute!], comme je l’avais fait l’an dernier. D’ici là, pour ceux qui aimeraient se mettre à jour sur ce qu’ils auraient dû écouter cette année, voici une petite liste des palmarès de fin d’année :

– D’abord, les meta-listes de Album of the year et de Metacritic, qui compilent l’ensemble des palmarès (#1 dans les deux cas : Kanye West – Yeezus)
– Pour une sélection contenant des artistes locaux, le magazine Nightlife (#1 Dead Obies – Montréal $ud)
– Pour voir ce que vous avez peut-être manqué cette année en musique franco locale, le webzine Sors-tu.ca (#1 : Les soeurs Boulay – Le poids des confettis) + Leur liste anglophone (#1 : Arcade Fire – Reflektor)
– Le top 3 d’André Péloquin, chef-pupitre musique au journal Voir (#1 – Louis-Philippe Gingras – Traverser l’parc)
– Les 15 albums de l’année selon La Presse (sans ordre, pas de #1)
– Les listes du Devoir : celle du jeune et branché Philippe Papineau (#1 : Jimmy Hunt – Maladie d’amour) et celle du sage et un peu plus pantoufle Sylvain Cormier (#1 : Les soeurs Boulay – Le poids des confettis)

– Le magazine Français Les Inrocks (#1 – Arcade Fire – Reflektor)
– Le magazine Time (#1 : Kanye West – Yeezus)
– Le magazine Spin (#1 : Kanye West – Yeezus)
– Le magazine Rolling Stone (#1 : Vampire Weekend – Modern Vampires of the City)
– Le magazine Paste (#1 : Phosphorescent – Muchacho)
– Le magazine NME (#1 : Arctic Monkeys – AM)
– Le magazine Mojo (#1 : Bill Calahan – Dream River)
– Les choix des critiques de l’excellente émission de radio Sound Opinions (#1 : Savages – Silence Yourself )
– Le blogue Gorilla Vs Bear (#1 : Autre ne veut – Anxiety)
– Le magazine web Stereogum (#1 : Kanye West – Yeezus)
– Le magazine web A.V. Club (#1 : Kanye West – Yeezus)
– Le journal britannique The Guardian (#1 : Sera annoncé dans quelques jours)
– La liste d’Amazon, établie selon les notes de utilisateurs du site (#1 – Daft Punk – Random Access Memories)
– La liste de Bleep, magasin en ligne spécialisé en musique électronique (#1 – Oneohtrix Point Never – R Plus Seven)
– La liste du très/trop branché webzine Pitchfork (#1 : Vampire Weekend – Modern Vampires of the City)

– Les listes du magazine Canadien Exclaim! :

Pop et rock (#1 : Arcade Fire – Reflektor)
Country, Folk et Blues  (#1 : Daniel Romano – Come Cry With Me)
Musique électronique (#1 : Daft Punk – Random Access Memories)
Hip hop (#1 : Kanye West – Yeezus)
Métal et Hardcore (#1 : Carcass – Surgical Steel)
Soul et R&B (#1 : Janelle Monáe – The Electric Lady)

– Petit bonbon : la liste de la Radio télévision Belge Française, RTBF qui met en première position… Louis-Jean Cormier, dont l’album est sorti ici en 2012.

Bien personnellement, quand vient le temps de savoir ce que j’ai manqué durant l’année, c’est plutôt vers la radio publique américaine NPR que je me tourne. Pas de palmarès ici, mais plutôt une série de sélections dans tous les genres possibles, enrobées de discussions sur les mérites de chaque album.

Et si vous deviez faire une liste, qu’y aurait-il dans vos premières positions ? Dites-le nous dans les commentaires.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

3 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Merci, je me sens moins seul avec ce que je pense des derniers albums de Kanye West, Daft Punk et David Bowie. Pas des mauvais albums, mais rien pour s’exciter.

Vous allez donc être curieux, car j’ai le même numéro 1 que le Paste.

Voici mon top 13 (pour 2013 !!) anglophone :

1. Phosphorescent, Muchacho
2. Arcade Fire, Reflektor
3. John Grant, Pale Green Ghosts
4. My Bloody Valentine, mbv (le vrai meilleur retour en 2013)
5. Savages, Silence Yourself (belle énergie, les filles !)
6. Chelsea Wolfe, Pain is beauty
7. Julianna Barwick, Nepenthe (du Sigur ros au féminin)
8. Patty Griffin, American Kid (avec la voix de Robert Plant sur trois chansons)
9. The National, Trouble Will Find (je ne me fatigue pas de ce groupe, vraiment)
10. Anna Calvi, One Breath
11. Mutual Benefit, Love’s crushing diamond (écouté ce soir même et déjà un coup de cœur)
12. Jason Isbell, Southeastern (avec Traveling Alone, l’une de mes chansons préférées de l’année)
13. San Fermin, San Fermin

Un album métal :
Deafheaven, Sunbather (lorsque le shoegaze rejoint le black métal)

Un album électronique :
Oneohtrix Point Never, R plus seven

Cinq albums québécois :
Jimmy Hunt, Maladie d’amour (encore un Jimmy Hunt dans mon palmarès mêmes si il est différent de l’effort précédent)
Pierre Lapointe, Punkt
Forêt, Forêt
Klô Pelgag, L’alchimie des monstres (alchimie très réussie !)
Tire le coyote, Mitan

Trois albums français (malheureusement, ma connaissance de la musique de nos cousins d’outre-mer est déficiente, comme pour la plupart des québécois, je pense : il y aurait difficilement un 4e album dans cette liste) :
Jean-Louis Murat, Toboggan
Gaëtan Roussel, Orpailleur
Étienne Daho, Les chansons de l’innocence retrouvée

Jolies listes, mon cher !

De Pierre Lapointe, avez-vous écouté son EP Les Callas? À mon avis, c’est meilleur que son disque.

Non, je n’ai pas écouté son EP. Heureusement, les vacances s’en viennent pour… écouter davantage de musique !