La place Jacques-Cartier, un marché public

Sur la place Jacques-Cartier, dans le Vieux-Montréal, se trouve un petit kiosque vendant des fleurs et des fruits. Un « attrape-touriste » de plus ? Non : le respect d’un contrat signé il y a plus de 200 ans.

Sur la place Jacques-Cartier, dans le Vieux-Montréal, se trouve un petit kiosque
Photo : Diliff / Wiki Commons CC3.0

La Place Jacques-Cartier sur Google Maps.

La place Jacques-Cartier a d’abord été le terrain de la résidence des gouverneurs de Montréal, puis du collège de la ville, avant qu’un feu ne détruise les bâtiments en 1803.

On cherchait à l’époque un espace assez grand pour y installer un marché public. L’endroit, alors désert, était tout désigné. Le « marché Neuf » a été inauguré en 1808.

>> Lisez les autres textes de la série

L’acte de cession signé en 1803 spécifie cependant que la place devra toujours garder une fonction de marché public. Jusque dans les années 1950, ce fut effectivement le cas ; on y a tenu un marché en plein air. Aujourd’hui, il n’y a plus que le petit kiosque à fleurs, parce que la loi, c’est la loi.

Le marché, vers 1890 :

Le marché, vers 1930:

Photos : Musée McCord. Photo 1890. Photo 1930.

Dans la même catégorie