La relève se dégèle

À Dégelis, petite municipalité sur les bords de la rivière Madawaska, un concours révèle les talents émergents en chanson et en humour.

À Dégelis, petite municipalité sur les bords de la rivière Madawaska, un concour
Photo : Parise Photographie

CONCOURS / LA RELÈVE SE DÉGÈLE

Il existe tellement de concours de la relève qu’on n’arrive plus à faire le décompte de ceux qui tombent! La plupart de ces manifestations se tenant dans les grands centres, il nous fait plaisir d’en mentionner un qui prend place en région, qui la stimule, et qui a bonne réputation: Le Tremplin de Dégelis, une localité sur les bords de la rivière Madawaska où vivent quelque 3 200 Dégelisiens et Dégelisiennes (ah, la poésie des gentilés). Une fois sur place, il y a matière à explorer les environs: le Témiscouata, le Bas-Saint-Laurent et le Nouveau-Brunswick. Le Tremplin, qui assure trois emplois permanents, «veut faire découvrir et aider au développement des talents de la relève francophone en chanson et en humour». En plus de se produire devant le public, les participants profitent d’une semaine de formation. Cette année, au nombre des animateurs d’ateliers: Pierre Flynn pour la création de chanson, Patrick Tremblay pour l’écriture en humour, Martine St-Clair pour les techniques vocales et Danielle Lavoie… pour la «démystification de la compétition» – cela peut être utile! Porte-parole du festival: Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau, joli couple de chanteurs au charisme rasant les pâquerettes.

Le Tremplin, place Desjardins de Dégelis, du 16 au 23 mai, 1 877 334-3547.

www.festivalletremplin.com

Les plus populaires