L’artiste montréalaise Raphaëlle de Groot ouvre la Biennale de Venise le 30 mai

 SONY DSC

 

Lors de la journée d’ouverture de la foisonnante Biennale de Venise (jusqu’au 24 novembre) où l’on trouve de la subversion et de la grandeur, mais aussi de l’arrogance et de la vacuité, Raphaëlle de Groot offre le 30 mai à 14 h (heure d’Italie) une performance à laquelle on aurait bien aimé assister.

Présentation de la Galerie de l’UQAM et du Conseil des arts et des lettres du Québec en collaboration avec la Délégation du Québec à Rome, voici l’affaire résumée : « La performance sera réalisée en trois phases, d’une durée d’environ une heure chacune. Pendant la première phase, le public assistera à la transformation complexe qu’effectue l’artiste en s’aveuglant et en s’affublant de divers matériaux, tissus et prothèses. En créant une effigie aussi déconcertante, Raphaëlle de Groot explore une autre manière de réinventer le rôle et la figure de l’artiste. Elle entreprendra ensuite une déambulation d’environ une heure dans la ville, empêtrée et encombrée, incertaine mais engagée, marchant avec difficulté en direction du Grand Canal. Une gondole la prendra alors à son bord pour réaliser la phase ultime du projet. En mouvement sur les canaux de Venise, sa silhouette, avant de disparaître au regard, rappellera la splendeur baroque des processions vénitiennes au cours des âges. »

« Port de tête » ; photo : Mirko Sabatini
« Port de tête » ; photo : Mirko Sabatini

La plupart des projets de l’artiste montréalaise reposent sur une activité de « collecte de ‘données’ et de réorganisation de matières déjà existantes » et… surprennent le regard quand ce n’est pas plus.

• Raphaëlle de Groot expose également La réserve (œuvres récentes) à la Galleria z20/Sara Zanin, Via della Vetrina, à Rome, jusqu’au 12 juillet.

 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.