Le «streaming» rapporte plus que la vente de disques

Les revenus générés en 2014 par la musique diffusée en continu (streaming) sur Internet ont dépassé ceux produits par la vente de disques. Une première. 

Photo : 123RF
Photo : 123RF

L’avenir du disque a décidément du plomb dans l’aile. Selon le syndicat des professionnels américains de l’industrie du disque, les revenus générés en 2014 par la musique diffusée en continu (streaming) sur Internet (1,87 milliard de dollars américains) ont dépassé ceux produits par la vente de disques (1,85 milliard). Une première, qui se répercutera sur les décisions futures de cette industrie.

Chez les artistes, la grogne monte, en particulier à propos de leur rémunération et de la répartition des revenus tirés de l’écoute en ligne. La chanson « Wake Me Up » donne matière à réflexion : ce morceau, le plus joué de l’histoire de la plateforme de musique en ligne Spotify (plus de 200 millions de fois), n’a rapporté au chanteur Aloe Blacc que 4 000 dollars.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie