Le danger (et la joie) d’avoir un Calvin à la maison

Si vous avez un jour lu la bande dessinée Calvin et Hobbes, de Bill Watterson, vous mesurez sans aucun doute l’étendue des dégâts que ce petit garnement de six ans est capable de causer. Voici ce que cela donne en chiffres.

Brad Arnold / CC BY-ND 2.0
Brad Arnold / CC BY-ND 2.0

Afin d’élever un enfant, une famille de la classe moyenne dépensera entre 226 800 US$ et 264 000 US$ en logement, nourriture, transport, vêtements, soins de santé, éducation et autres éléments, selon le département américain de l’Agriculture. Mais c’est sans compter les dangers d’avoir un Calvin à la maison.

Si vous avez un jour lu la bande dessinée Calvin et Hobbes, de Bill Watterson, vous mesurez sans aucun doute l’étendue des dégâts que ce petit garnement de six ans est capable de causer, avec l’aimable participation de son fidèle tigre en peluche, le dénommé Hobbes, à qui Calvin donne vie dans son imagination incroyablement active.

Matt J. Michel a tenté de quantifier la somme des dommages causés par l’infatigable duo au cours de leurs aventures, que Bill Watterson a génialement racontées entre 1985 et 1995. Le résultat de son étude est publié dans Proceedings of the Natural Institute of Science (PNIS), un journal publiant des articles scientifiques à caractère humoristique.

Afin d’estimer le coût des biens endommagés, Matt J. Michel s’est mis en quête d’articles comparables sur Amazon.com, et il a scruté Homewyse.com et Fixr.com pour les biens matériels. Tout au long de la bande dessinée, Calvin aurait ainsi causé des dégradations qui s’élèvent à un total 15 955,50 US$, ce qui inclut notamment les coûts liés à l’inondation de sa maison (4 798,83 $).

Si l’on prend en compte les congés sabbatiques de Bill Watterson et le fait que Calvin et Hobbes ait été publié pour la première fois en fin d’année 1985, le turbulent petit garçon aurait causé 1 850,55 $ de dommages par an. À des fins de comparaison, il convient de noter que le département de l’Agriculture des États-Unis estime que les familles à revenu moyen dépensent environ 1 750 US$ par année pour des enfants de six ans. Le poste de dépense « Calvin » se rangerait ainsi au quatrième rang pour une famille de ce type, derrière le logement, la nourriture et le transport, mais devant l’éducation, les soins de santé et l’habillement.

« Cependant, il est important de rappeler que Calvin est présenté comme le pire des cas possibles, rappelle Matt J. Michel. Si vous croyez que votre enfant cause plus de 1 850,55 $ de dommages chaque année, vous devriez peut-être envisager de l’aide d’un professionnel, des formes alternatives de punition ou, à tout le moins, de lui retirer son tigre en peluche. »

© Matt J. Michel
© Matt J. Michel

Si l’on s’attarde au montant des dégâts selon les mois de l’année, il s’avère que Calvin atteint des sommets de destruction en janvier, février et août, pour un total combiné de 11 585,83 US$. Qu’en conclure ?

« L’augmentation des dégâts au cours de ces mois peut être une réaction à l’injustice du retour à l’école après de longues vacances. Auquel cas, il est clair que les écoles devraient abolir ces congés; l’argent économisé par l’absence de dommages physiques pourrait couvrir l’augmentation des droits de scolarité », ajoute, non sans humour, l’auteur de l’étude.

© Matt J. Michel
© Matt J. Michel

Malgré tout, « élever un Calvin a aussi ses bons côtés, qui valent bien le supplément de 1 850 US$ par an », note Matt J. Michel. Comme celui-ci.

© Bill Watterson
© Bill Watterson

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de PNIS : «How much damage can a 6 year-old possibly do? An analysis of the cost of raising a child like Calvin from Calvin and Hobbes»

Les commentaires sont fermés.

Calvin et Hobbes nous rappelle de ce remettre en question souvent par rapport à nos priorités. Très cool.