Le disque : Chercher l’équilibre du Trio Jérôme Beaulieu

Sur leur deuxième album, le pianiste Jérôme Beaulieu et ses complices Philippe Leduc (contrebasse) et William Côté (batterie) cherchent l’équilibre… et ils le trouvent, dit Mathieu Charlebois.

disque-trio-jerome-beaulieu

Sur leur deuxième album, le pianiste Jérôme Beaulieu et ses complices Philippe Leduc (contrebasse) et William Côté (batterie) cherchent l’équilibre, et ils le trouvent.

La balance est parfaite entre composition et improvisation, entre mélodie et groove, et entre le jazz d’hier et celui qui est conscient de la musique pop d’aujourd’hui.

L’album compte deux reprises (« I Might Be Wrong », de Radiohead, et une surprenante relecture de « Ti-chien aveugle », de Fred Fortin), mais ce sont les compositions du trio qui volent la vedette, avec leurs mélodies fortes, qui laissent place à des improvisations inspirées, toujours soutenues par le groove.

On pense au travail de Brad Mehldau, mais comme un compliment à Beaulieu. Ce disque, c’est du solide.

(Trio Jérôme Beaulieu / Chercher l’équilibre / Effendi)