Le disque : «Juguya», de Baba Commandant and the Mandingo Band

Fervent défenseur de la musique et de la culture mandingues, mais avant tout un grand artiste du Burkina Faso, Baba Commandant revient avec un nouvel album.

disque-baba

Baba Commandant, c’est un peu le punk de la musique africaine vêtu d’un pagne. Ce personnage haut en couleur est un fervent défenseur de la musique et de la culture mandingues, mais avant tout un grand artiste du Burkina Faso.

Dans ce nouvel album, Juguya (la méchanceté), il a conservé la même potion magique que sur ses précédents disques, à la frontière de la tradition mandingue et des sonorités plus modernes.

Une énergie radieuse qui amalgame le meilleur des deux mondes : une solide assise folklorique, avec des percussions omniprésentes, du balafon, du ngoni (sorte de luth), dont il ne se sépare jamais, autour desquels se greffent guitares saturées, envolées de trompettes et chants hypnotiques soutenus par sa voix éraillée.

Un cocktail détonnant, entre musique africaine classique, afrobeat, rock et même une pointe de jazz.

(Baba Commandant and the Mandingo Band / Juguya / Sublime Frequencies)

Laisser un commentaire