Le disque : «Warning Shot», de Mississippi Heat

Mississippi Heat, formation phare de la scène blues de Chicago, est de retour avec son 11e album, Warning Shot. Un disque qui parlera à tous les amoureux de ce genre musical, dit le chroniqueur Mourad Moubraki.

disque-mississippi-heat

L’harmonica et le micro encore fumants sur la pochette du disque donnent le ton. Mississippi Heat, formation phare de la scène blues de Chicago, est de retour avec son 11e album, Warning Shot.

Ce disque parlera à tous les amoureux du blues : solos planants et dandinements incontrôlés, accalmies et relances fiévreuses de saxophone et de clavier, sans parler des coups de boutoir du bouillonnant batteur Kenny « Beedy Eyes » Smith, l’un des meilleurs actuellement.

Autour de son leader, Pierre Lacocque, harmoniciste brillant et ex-étudiant de l’Université McGill, à Montréal, le groupe livre un blues de haute volée, avec quelques touches de percussions latinos signées Ruben Alvarez.

Le grain de voix de velours d’Inetta Visor donne lieu à de vrais bons moments, comme sur le touchant « Come to Mama » ou encore l’aphrodisiaque reprise du morceau soul « I Don’t Know », de Ruth Brown.

Les amateurs de blues peuvent être rassurés : les gardiens du temple ont répondu présent.

(Mississippi Heat / Warning Shot / Delmark Records)

Laisser un commentaire

Écouté sur Spotify, c’est bien fait mais beaucoup trop rétro à mon goût.

Bonjour Pierre, c’est ce qui m’a plu dans ce disque, le retour aux sources. En avez-vous écouté d’autres depuis ? Bonne journée