Le grand galop de «Cavalia»

Après Singapour et Séoul, Cavalia mettra le cap sur Taïwan en janvier 2015, et les astres semblent enfin s’aligner pour que le spectacle équestre courtise le vaste marché chinois.

cavalia
Photo : Fabrice Gavaert

Cavalia poursuit sa cavalcade sur le continent asiatique. Créé à Shawinigan en 2003, le spectacle équestre vient d’être applaudi par 120 000 personnes à Singapour, avant de prendre l’affiche à Séoul à la mi-novembre.

Après la capitale sud-coréenne, la caravane mettra le cap sur Taïwan en janvier 2015, et les astres semblent enfin s’aligner pour que Cavalia courtise le vaste marché chinois. D’abord annoncée en 2011, cette escale de la superproduction en Chine avait été reportée in extremis pour cause de désistement du partenaire local, qui avait sous-évalué la logistique entourant le désormais bien connu chapiteau blanc.

Cette fois, Hongkong semble fin prête à accueillir la compagnie montréalaise, qui, on s’en doute, ne voyage pas léger. À ce jour, plus de quatre millions de personnes ont assisté à cette impressionnante mise en scène qui donne la vedette à une cinquantaine de chevaux

Les plus populaires