Le hip-hop et La Nouvelle-Orléans : mémoires vives

Une étudiante en ethnomusicologie a lancé le NOLA Hiphop and Bounce Archive à La Nouvelle-Orléans, une ville plutôt réputée pour être le berceau du jazz et le lieu de naissance de Louis Armstrong et de Sidney Bechet.

holly-hobbs
Holly Hobbs – Photo : Jason Saul 2015

Ces dernières années, la création musicale est plus que jamais explorée dans ses moindres détails, en premier lieu dans les universités.

Après les cours à Harvard du producteur 9th Wonder sur l’histoire du hip-hop, ou encore ceux donnés sur la musique et les films de Bob Dylan à l’Université d’Oslo, c’est La Nouvelle-Orléans qui est à la source d’une initiative séduisante.

Holly Hobbs, future docteure en ethnomusicologie de l’Université Tulane, a lancé le NOLA Hiphop and Bounce Archive, dans une ville plutôt réputée pour être le berceau du jazz et le lieu de naissance de Louis Armstrong et de Sidney Bechet.

Ce fonds d’archives, constitué à l’heure actuelle d’une cinquantaine d’entrevues filmées, de séquences audios et d’articles, a pour but de garder une trace de l’histoire du hip-hop à La Nouvelle-Orléans, depuis le passage dévastateur de l’ouragan Katrina, en 2005. Une belle façon de tout reconstruire, y compris le passé.