Le «Louvre des sables»

Depuis que la France et les Émirats arabes unis ont signé, en 2007, une entente de collaboration prévoyant l’ouverture d’un musée d’art universel dans cet État du golfe Persique, rien ne va plus. Le Louvre Abu Dhabi, dessiné par le «starchitecte» français Jean Nouvel, a même failli ne jamais ouvrir ses portes…

louvre-sables
Photo : TDIC

À côté, la controverse qui avait entouré la construction de la pyramide du Louvre, dans les années 1980, a l’air d’une chicane de cour d’école.

Culture

Depuis que la France et les Émirats arabes unis ont signé, en 2007, une entente de collaboration prévoyant l’ouverture d’un musée d’art universel dans cet État du golfe Persique, rien ne va plus.

Le Louvre Abu Dhabi, dessiné par le «starchitecte» français Jean Nouvel, a même failli ne jamais ouvrir ses portes. Mésentente quant à qui fait quoi dans ce grand partenariat, débat à Paris au sujet de la légitimité d’une telle «succursale» du célèbre musée au pays de l’or noir, critiques de Human Rights Watch relatives aux conditions de travail des ouvriers : les nuages s’accumulaient au-dessus de l’immeuble de 24 000 mètres carrés.

Fin avril, on annonçait enfin son inauguration pour décembre 2015, trois ans plus tard que prévu.

À voir les premières images, on ne peut qu’applaudir les lignes du bâtiment. Reste au «Louvre des sables», comme on le surnomme, à se trouver une identité propre. Et en la matière, sortir le chéquier n’a jamais suffi.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie