Le meilleur disque de l’année ?

PATRICK WATSON / WOODEN ARMS – Secret City Records/Select

Certains auditeurs l’ont trouvé ennuyeux ; pourtant, Close to Paradise était un disque à la fois original et important. D’ailleurs, il a fait grand bruit. Avec ce deuxième opus, l’énigmatique Patrick Watson et ses trois partenaires ont gagné en assurance et font preuve d’un débordement créatif auquel il est vain de résister. Ces garçons mettent l’émotion au premier plan. Même s’ils sont disposés à tout réinventer avec trois fois rien. Cela donne des chansons fragiles et touchantes, et des chansons folles avec force mantras et crescendos. Au programme : de la harpe et du banjo, un quatuor à cordes et tout un bataclan de bricoles hétéroclites. Avec une résonance capable de dépasser largement les limites du rock indépendant au Québec. Car ce n’est pas un hasard si certains passages de ce disque qui voyage ont été enregistrés entre l’Islande et la France, pendant la longue tournée 2008. Esthétiquement, Wooden Arms est un tout organique qui s’assume et se tient. Un vrai bonheur, en somme.

Le vidéoclip de la chanson « Fireweed » :

Laisser un commentaire