Le MoMA comme si vous y étiez

Il est désormais possible de flâner dans la chambre de la Reine, au palais de Versailles, de traverser la salle des portraits des Tudors et des Stuarts du Tate Britain, à Londres, de se balader dans les galeries du Museum of Modern Art (MoMA), à New York… sans même sortir de chez soi.

Le MoMA comme si vous y étiez

Google Art Project, un site Internet en ligne depuis quelques semaines, permet aux amateurs d’art de se déplacer dans 385 salles d’exposition de 17 grands musées de la planète et d’admirer plus d’un millier d’œuvres d’art.

Parmi ces 17 musées, aucun canadien. « Mais on veut en faire partie ! » lance Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, qui rencontrera à la mi-mars les dirigeants du site pour discuter de la candidature de son musée.

Google Art Project s’appuie sur la technologie Street View, qui permet aux internautes de se déplacer virtuellement dans les rues. Dans chaque musée, la plupart des œuvres libres de droits ont été prises en photo. Chacun a aussi sélectionné une œuvre, qui a été photographiée avec une résolution jusqu’ici inégalée – environ sept milliards de pixels. Résultat : 17 œuvres dont on peut observer jusqu’à la moindre craquelure, jusqu’au moindre coup de pinceau.