Le mot Pape

Pappas ! C’est par ce mot d’affection enfantin que les premiers fidèles s’adressaient à leurs responsables religieux.

Comme beaucoup de mots de l’Église, « pape » vient du grec, de même que le « pope » orthodoxe.
À partir du IXe siècle, il désigne uniquement le chef de l’Église catholique romaine. Pour les protestants, le terme « papiste » est un synonyme péjoratif de catholique. Le « papefigue », mot grivois de Rabelais, était un hérétique. Et si le mot « papesse » existe, c’est pour désigner une figure légendaire. Dans la réalité, son usage n’est certainement pas pour demain.

Le pontifex, « celui qui fait le pont », était le grand prêtre de la religion païenne romaine, celui qui établissait le lien entre les dieux et les fidèles. En français, le « pontife » a d’abord désigné le grand prêtre des juifs. Une fois ce terme réservé au pape, on y a accolé le mot « souverain », afin, sans doute, d’en renforcer le pouvoir.

 

Les plus populaires