Les bons disques de 2012, dans le désordre

J’ai écrit dans un précédent billet que j’étais incapable de faire des listes de fin d’année. C’est encore vrai, d’autant plus que je profite du congé des fêtes pour découvrir enfin une foule de disques qui étaient passés sous mon radar en 2012. (Janka Nabay, vous connaissez? C’est vraiment bon !)

Qu’à cela ne tienne, je vous ai préparé malgré tout une petite liste des meilleurs disques que j’ai eu le temps d’écouter en 2012. C’est moins pompeux que « Le meilleur de 2012 », et c’est plus honnête.

C’est un palmarès sans première ou dernière position : que de la bonne musique, tous genres confondus. Et tant qu’à y être, j’en ai profité pour en faire une petite liste de lecture, histoire que vous puissiez entendre un peu de chaque disque de la liste.

Vous y entendrez, dans l’ordre de leur passage :

Pink Four Tet

Fox Karim Ouellet (la critique du disque)

Ultraìsta Ultraìsta

In our head Hot Chip

Be strong The 2 bears

J’aime ta grand-mèreLes trois accords (la critique du disque et une analyse)

Aux alentoursMarie-Pierre Arthur

There’s no leaving now The tallest man on earth

Lives in BetweenKalle Mattson

Le treizième étage Louis-Jean Cormier

Be still Dave Douglas

An awesome waveAlt-J

Shut up and play the hits (3 DVD) – LCD Soundsystem (Qui était de ma liste de suggestions de cadeaux)

12 Bit BluesKid Koala (la critique du disque)

Centennial : Newly Discovered Works of Gil EvansRyan Truesdell (une chronique à propos de cet album)

Voilà. Maintenant, bye bye 2012, on a eu bien du plaisir ensemble. Puisse 2013 faire encore mieux.

Laisser un commentaire