Les disques

Depuis quelques années, la mode est aux albums-hommage. Ou bien l’industrie est à court d’idées et les sources d’inspiration se sont taries, ou bien les interprètes d’aujourd’hui se prosternent devant leurs modèles pour une sacrée bonne raison. Si rien ne se crée, rien ne se perd… C’est toujours ça !

L’évangile selon saint John
Artistes variés Instant Karma : The Campaign to Save Darfour Warner/Warner
La compilation Lennon orchestrée par Amnistie internationale pour venir en aide au Darfour regroupe 26 super-vedettes. De Green Day à U2 en passant par Youssou N’Dour, REM, Ben Harper et Black Eyed Peas, on a un superbe éventail de genres au service du même auteur, toujours universel. Et autant la relecture est souvent une opération fastidieuse, autant il est salutaire que chacun bénéficie ici d’une entière liberté. Liberté de transmettre sa version du message de l’apôtre John dans une collection de titres forts et tous post-Beatles. Coïncidences : Jack Johnson et Avril Lavigne ont choisi « Imagine » ; Los Jaguares ainsi que Jacob Dylan et Dhani Harrison (tous deux fils de pères célèbres) se sont arrêtés sur la cinglante « Gimme Some Truth ». Pour le contenu comme pour la cause, il ne s’est pas fait un disque plus important en 2007. Et puis, on n’avait pas entendu d’aussi bonnes chansons depuis, peut-être… Lennon.

Pas « sortis du bois »
Artistes variés Duos Dubois Zone 3/Select
Quelque 200 000 exemplaires se sont écoulés en moins de trois mois. Le public adore. Pourtant, aucun de ces illustres interprètes n’arrive à faire oublier la voix enrouée et la passion palpable de l’interprète original. Claude Dubois avait transcendé chacun de ces refrains, peu importe la qualité de production à l’époque, pour nous en transmettre l’essentiel. Certes, Garou et Céline se démarquent, question de métier. Mais quand nos mémoires rejouent « Comme un million de gens », « Femme de rêve » ou « Besoin pour vivre », on entend tous le même timbre typé, le même accent qui vibre. Le reste n’est que vanité…

Simon le pêcheur
Artistes variés Hommage à / Tribute to Paul Simon Spectra/Select
Soixante minutes extraites d’un spectacle unique exécuté devant 100 000 spectateurs, en pleine rue, à Montréal, pour rendre un juste hommage à un des meilleurs auteurs-compositeurs que la musique pop ait connu : Paul Simon. Le risque est grand, le résultat inégal, mais l’idée est plus que louable. Kevin Parent et Sam Roberts sont parmi ceux qui s’en sortent le mieux. Elvis Costello fait encore des siennes, Zachary Richard sauve la mise, et maître Leonard Cohen nous cloue le bec en disant de manière sublime « The Sound of Silence ». Là, on se tait.
Ralph Boncy

CLASSIQUE

La huitième merveille du monde

The Essential Hilary Hahn. Coffret de deux CD. Œuvres de Bach, Barber, Brahms, Chostakovitch, Beethoven, Meyer, Mendelssohn, Bernstein et Stravinski. Hilary Hahn, violon. Sony Classical 88697-09580-2.
À 26 ans, Hilary Hahn est douée d’une maturité qui lui permet d’aborder les œuvres réservées aux interprètes émérites. Sur un disque consacré à Paganini, le maître du violon virtuose, et à Ludwig Spohr, un artiste mineur, elle a exploré une profondeur d’expression insoupçonnée. Dans ce coffret, mettant à profit sa technique et son intonation impeccables, un sens du rythme infaillible et une intelligence aiguë de l’architecture musicale, elle passe sans effort de la chaconne de Bach au déconcertant concerto de son compatriote Edgar Meyer et aux pages mémorables de Brahms et de Beethoven, sans oublier Bernstein et Stravinski. Hilary Hahn a déjà atteint un niveau exceptionnel à un très jeune âge. Jusqu’où ira-t-elle ?

Le quatuor qui monte

Béla Bartók : Quatuors à cordes nos 5 et 6. Quatuor Arcanto. Harmonia Mundi HMC 901963.
Tout disque du violoncelliste français Jean-Guihen Queyras (né à Montréal) est à acheter les yeux fermés. Soliste brillant, comme les violonistes Antje Weithaas et Daniel Sepec ainsi que l’altiste Tabea Zimmermann, il forme avec eux le Quatuor Arcanto, qui prend ici à bras-le-corps deux œuvres marquantes de Bartók. Il s’agit du premier disque de l’ensemble. Qui ne sera sûrement pas le dernier.
Véronique Robert

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie