Les graffitis de La maison du pêcheur décortiqués

Alors que prend l’affiche La maison du pêcheur, un film d’Alain Chartrand, nous nous sommes intéressés aux graffitis qui colorent toujours les murs de la maison en question, devenue un populaire restaurant de Percé. Réalisés à l’été 1969, ces graffitis racontent entre autres, à leur façon, les balbutiements de la cellule Chénier…

Les commentaires sont fermés.

Cette maison a été brulée. Après, ils en ont loué une autre en-dehors du village, 3km au sud.
Y’avait des méchants partys dans la grange et en face, de l’autre coté de la route, où on avait établi un terrain de camping.
Tout le monde inhallait dans ce temps-là….