Les meilleurs séries et films québécois à voir pour la Saint-Jean

Il y a de tout, même deux séries à voir gratuitement, dans cette compilation qui réunit des œuvres récentes et d’autres à redécouvrir. Célébrons la créativité de nos artistes, avec notamment Céline Bonnier, Florence Longpré, Julie Perreault et Jean-Nicolas Verreault.

Les Films Opale / Micro_Scope

Séries

Club Illico

Audrey est revenue

scénarisée par Florence Longpré et Guillaume Lambert, réalisée par Guillaume Lonergan

Où la voir ? illico (abonnement requis)

En vedette : Florence Longpré (la série M’entends-tu ?, Maria), Josée Deschênes (la série La Maison-Bleue, Répertoire des villes disparues), Denis Bouchard (la série District 31, La chute de l’Empire américain) et plusieurs autres

Première série longue québécoise à se retrouver en compétition au prestigieux festival Canneseries, Audrey est revenue a remporté, en avril dernier, le Grand Prix Dior et le Prix spécial d’interprétation pour l’ensemble de sa distribution. L’histoire de cette femme qui se réveille après 16 ans de coma confirme une fois de plus tout le talent de Florence Longpré, autant pour l’écriture (ici partagée avec Guillaume Lambert) que pour la finesse de son jeu. Une série qui va droit au cœur, avec ses touches de magie et la justesse de son propos.

telequebec.tv

Entrelacés

scénarisée par Erika Mathieu, réalisée par Gabriel Bergeron

Où la voir ? telequebec.tv (gratuit)

En vedette : Laurence Champagne (Inès, la série Le Killing), Joakim Robillard (la série M’entends-tu ?, Souterrain), Mustapha Aramis (les séries Bête noire et Dounia) et plusieurs autres

Ce n’est pas facile de trouver un angle nouveau pour parler des hauts et des bas de l’amour. Erika Mathieu a pourtant réussi, en combinant le récit de deux amoureux en parallèle avec celui d’autres couples. Cet ingénieux jeu de miroirs traverse avec doigté tous les stades d’une relation, de l’étincelle initiale à l’effritement progressif. Saluons la qualité des dialogues, qui nous plongent dans nos propres souvenirs, et la beauté de voir autant de couples divers tenter l’impossible, s’aimer longtemps.

Tou.tv

Je voudrais qu’on m’efface

scénarisée par Florence Lafond et Eric Piccoli, réalisée par Eric Piccoli

Où la voir ? Tou.tv (gratuit)

En vedette : Julie Perreault (la série Un doute raisonnable, Merci pour tout), Jean-Nicolas Verreault (les séries L’Échappée et Aller simple), Schelby Jean-Baptiste (les séries Fragments et Padre) et plusieurs autres

En adaptant le roman éponyme d’Anaïs Barbeau-Lavalette, Florence Lafond et Eric Piccoli ont pris la sage décision de conserver le ton cru et réaliste de l’autrice. La réalisation juste assez nerveuse nous permet aussi d’être très proche des personnages, de nous impliquer émotivement comme spectateur. Et que dire de l’excellente distribution, capable de nous faire oublier que nous sommes face à une fiction, laquelle nous relate le quotidien de quelques familles vivant dans un immeuble du quartier Saint-Michel, mais qui sont toutes au bord de l’éviction.

Bellmedia

Une affaire criminelle

scénarisée par Joanne Arseneau, réalisée par Stéphane Lapointe

Où la voir ? Crave (abonnement requis)

En vedette : Céline Bonnier (L’arracheuse de temps, À tous ceux qui ne me lisent pas), Louis-Philippe Dandenault (les séries Alertes et 19-2), Maxime-Olivier Potvin (la série Blue Moon, Les faux tatouages) et plusieurs autres

Le duo derrière le succès de la série Faits divers, la scénariste Joanne Arseneau et le réalisateur Stéphane Lapointe, se retrouve pour ce prenant suspense. Nous y suivons le combat d’une mère qui croit toujours, même après plus de 15 ans, que son fils a été faussement accusé d’un meurtre. Encore une fois, Céline Bonnier crève l’écran dans le rôle de cette femme brisée par le destin, mais qui ne baisse pas les bras, par amour pour son enfant. Huit épisodes d’une redoutable efficacité, qui s’enchaînent sans temps mort.

Films

Max Films Media

Kuessipan

scénarisé par Naomi Fontaine et Myriam Verreault, réalisé par Myriam Verreault

Où le voir ? Tou.tv Extra (abonnement requis)

En vedette : Sharon Fontaine-Ishpatao (la série Toute la vie), Yamie Grégoire, Étienne Galloy (la série Les bracelets rouges, Avant qu’on explose) et plusieurs autres

Kuessipan, c’est l’histoire d’amitié entre deux jeunes femmes innues, qui sera ébranlée lorsque l’une d’elles tombera amoureuse d’un Blanc. Le passage au grand écran du roman éponyme de Naomi Fontaine se fait tout en douceur, grâce à la réalisation sobre et pleine de bonté de Myriam Verreault. Après le cultissime À l’ouest de Pluton, coréalisé avec Henry Bernadet, la cinéaste montre une fois de plus l’étendue de son talent en dégageant toute l’humanité du livre, et aussi en dirigeant deux actrices non professionnelles.

Collection Cinemathèque québécoise

Léolo

de Jean-Claude Lauzon

Où le voir ? illico (abonnement requis), iTunes Store

En vedette : Maxime Collin (Matusalem, Tirelire, combines & Cie), Ginette Reno (Le secret de ma mère, C’t’à ton tour, Laura Cadieux), Pierre Bourgault et plusieurs autres

Il y a 30 ans, Jean-Claude Lauzon séduisait le public en compétition officielle du Festival de Cannes avec son sublime Léolo. L’ultime film du cinéaste, mort tragiquement dans l’écrasement de son avion cinq ans plus tard, est un immense chef-d’œuvre qui mérite d’être revu. Rarement avons-nous eu droit à un long métrage québécois alliant poésie visuelle et narrative. Pour la narration de Gilbert Sicotte, librement inspirée de L’avalée des avalés, de Réjean Ducharme, pour la performance kamikaze du jeune Maxime Collin, pour la présence rassurante de Ginette Reno, et plus encore, Léolo scintille désormais au firmament des grands films de l’histoire du cinéma.

Les Films Opale / Micro_Scope

Les oiseaux ivres

scénarisé par Sara Mishara et Ivan Grbovic, réalisé par Ivan Grbovic

Où le voir ? Crave (abonnement requis), illico (abonnement requis), iTunes Store, Vimeo, Le Clap, Cinéma Moderne, Cinémas du Parc/Beaubien/du Musée en ligne

En vedette : Jorge Antonio Guerrero (We Are Living Things, Roma), Hélène Florent (Maria Chapdelaine, la série L’homme qui aimait trop), Claude Legault (la série Cerebrum, Pieds nus dans l’aube) et plusieurs autres

Grand gagnant du 24e Gala Québec Cinéma avec une récolte de 10 prix Iris, dont ceux du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario, Les oiseaux ivres a séduit autant la critique que le public. En campant cette histoire d’amour entre le château du dirigeant d’un cartel de drogue au Mexique et les champs de choux d’une campagne québécoise, Sara Mishara et Ivan Grbovic ont créé un climat riche en drames. D’une beauté foudroyante, Les oiseaux ivres est le genre de film qui ne s’oublie pas facilement.

telequebec.tv

Turbo Kid

du collectif RKSS (François Simard, Anouk Whissell et Yoann-Karl Whissell)

Où le voir ? telequebec.tv (gratuit), iTunes Store, Vimeo, Cinéma Public, Prime Video (abonnement requis)

En vedette : Munro Chambers (The Retreat, Taking the Fall), Laurence Lebœuf (la série Transplanté, Mont Foster), Michael Ironside (Moins-que-rien, Voyage au centre de la mémoire) et plusieurs autres

La nostalgie fonctionne plutôt bien présentement, autant dans les films (Top Gun : Maverick) que dans les séries (Stranger Things). Mais en 2015, le trio RKSS proposait déjà un objet cinématographique construit sous forme d’hommage à un genre, Turbo Kid, mêlant à merveille le film d’action et le gore. Dans un univers postapocalyptique, un adolescent nourri aux bandes dessinées devra sauver son amie des mains d’un dangereux hors-la-loi. Offrant de nombreux clins d’œil à la culture pop et beaucoup d’hémoglobine, Turbo Kid est un divertissement de qualité qui n’a rien à envier à ses modèles américains.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.