Les pianos publics de Montréal… et du monde entier

D’abord objets de curiosité, les pianos publics font désormais partie de la trame urbaine et sont souvent à l’origine de moments de complicité inattendus. Ceux qu’on trouve à Paris font même l’objet d’un documentaire interactif !

piano-public1
Photos : DesPianosDansParis.net

Depuis 2012, ils se multiplient comme des petits pains dans les quartiers de Montréal. D’abord objets de curiosité, les pianos publics font désormais partie de la trame urbaine et sont souvent à l’origine de moments de complicité inattendus.

Culture

Ce qu’on sait peu, c’est que les initiatives locales d’installation de ces instruments « libre-service » s’inscrivent dans une démarche amorcée en 2008 par le Britannique Luke Jerram, mordu de street art, qui y voyait une contribution visuelle autant que musicale.

Les pianos publics, qui seraient maintenant au nombre de 1 300 à résonner dans près de 50 villes du monde, sont en effet confiés à des peintres et illustrateurs qui les décorent en toute liberté.

Un des échos les plus réjouissants du phénomène est assurément Des pianos dans Paris, documentaire interactif qui incite à redécouvrir la Ville lumière par l’intermédiaire de ses instruments publics. Effet boule de neige, vous dites ?

piano-docu