L’espace gourmand de Yannick Ouellet

Les produits du terroir gaspésien. Et ceux qu’on tire de la mer, car on en tire encore même si ce n’est plus l’abondance d’autrefois. Pour Yannick Ouellet, c’est dans ces « trésors » qu’il faut puiser pour goûter vraiment à « sa » Gaspésie.


 

Ses préférences gourmandes, il les a réunies il y a quelques années dans un petit livre, Les Carnets gourmands d’un Gaspésien, dans lequel on trouve une cinquantaine de ses recettes avec des produits du terroir de ce coin de pays magnifique. Voici, glanées ici et là dans l’ouvrage, quelques-unes de ces bien bonnes choses.

– Des découvertes : le poivre d’érable (un mélange de sucre d’érable et de poivre noir moulus, avec une touche de fécule de maïs), le granité de tomates vertes (avec, entre autres, miel, anis et poivrons) ou l’huile de homard (à base de carapaces du fameux crustacé, revenues puis macérées dans de l’huile d’olive).

– De bonnes adresses : la Gaspésie, au fil des années, a vu naître et grandir plusieurs entreprises de production ou de transformation des produits de la table. Yannick Ouellet en recensait quelques-unes dans ses Carnets. On en trouve aujourd’hui une liste complète dans la revue publiée chaque année par Gaspésie Gourmande, l’organisme qui fait la promotion de ces producteurs et de leurs produits. Il y a du poisson et des fruits de mer, du fromage, des petits fruits et des légumes, des viandes comme l’émeu ou l’agneau aux algues, etc.

– Parmi toutes les recettes de ces Carnets, voici celles que Yannick Ouellet a lui-même sélectionnées pour vous :

corolles de phyllo au feta et au saumon fumé;
salade de bourgots marinés aux poivrons doux;
carré d’agneau au miel et au gingembre frais;
millefeuille de saumon et son confit de poireaux au vin blanc;
soupe de fraises au vin rouge et à la cannelle.

Les plus populaires