Marécages dans mon salon

Déjà cité dans la liste très courte de mes grands moments de 2011 : Marécages, premier long métrage de Guy Édoin, sort aujourd’hui en DVD. J’écrivais en décembre dernier : « Sur une ferme laitière des Cantons-de-l’Est, les Santerre ont la vie dure et travaillent rudement, mais les dettes s’accumulent et l’approvisionnement en eau se raréfie. Un drame survient qui chahute la famille et réveille secrets, rancœurs et pulsions. Pascale Bussières, François Papineau, Luc Picard et le jeune Gabriel Maillé sont formidables. » Et le film porte une signature inoubliable. Vivement le regarder de nouveau.

Le DVD contient la trilogie Les affluents, soit  Le pont (2004), Les eaux mortes (2006), La battue (2008). On comprend, au visionnage de ces courts métrages, d’où surgit l’univers du réalisateur. Un poirier ne donne pas de pommes.

Laisser un commentaire