Marseille : une année capitale

Depuis le 1er janvier, Marseille n’est plus capitale européenne de la culture, le titre revenant en 2014 à Umeå, en Suède, et à Riga, en Lettonie. La bonne nouvelle, c’est que cet honneur a laissé des traces.

Photo : Mr. Megapixel / Alamy
Photo : Mr. Megapixel / Alamy

Depuis le 1er janvier, Marseille n’est plus capitale européenne de la culture, le titre revenant en 2014 à Umeå, en Suède, et à Riga, en Lettonie.

La bonne nouvelle, c’est que cet honneur a laissé des traces, à commencer par le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), petite ville en soi et désormais étape incontournable pour quiconque est de passage dans la cité phocéenne.

Le site de 40 000 m2 se veut le rendez-vous de toutes les cultures du bassin méditerranéen. Souhaitons maintenant à Marseille de recréer l’unité chez ses propres résidants, de nombreuses voix ayant critiqué en 2013 le peu d’effort et d’argent investis pour que les quartiers « difficiles » — et la ville française en compte quelques-uns — se sentent invités à la fête.

Laisser un commentaire