Matamore no 29

Extrait du roman Matamore no 29, par Alain Farah, avec l’aimable autorisation des éditions Le Quartanier.
Découvrez les extraits de 35 romans qui secouent la littérature québécoise.

Extrait du roman Matamore no 29, par Alain Farah

3

L’épisode des Alains

 

Un matin d’avril 1978, Jeffrey Vallance, artiste de Los Angeles, se rend dans un supermarché en Californie, achète un poulet au rayon des surgelés, le baptise Blinky, sort du magasin, se rend au cimetière des animaux, organise l’enterrement de la volaille, patiente pendant dix ans, retourne au cimetière, demande l’exhumation des restes du poulet, exige une autopsie pour déterminer les causes du décès, expose le suaire dans lequel il a été enterré, récupère les os de Blinky et bientôt les dépose dans un reliquaire italien du xviiie siècle.

Une performance,

Un peu comme cette Britannique qui me confie avoir tant d’amour à donner qu’elle adopte sans cesse des lapins.

Un peu comme cet immigrant qui, s’ennuyant de ses parents, décide de se poster vers son pays d’origine dans une boîte censée contenir du « matériel informatique ».

Un peu comme cette lectrice intriguée qui s’adonne au décryptage de mon texte.

Quand vous dites « Alain G. », parlez-vous du pape du Nouveau Roman Alain Robbe-Grillet ?

Mademoiselle, c’est étrange que vous prononciez le nom de cet agronome parce que j’ai mangé, il n’y a pas si longtemps, une excellente sole meunière en sa compagnie.

Ce fameux jour de 2005 où les Romains massés aux abords de la place Saint-Pierre de Rome attendaient anxieusement que Johannes Paulus le Deuxième rende son dernier souffle.

Un 1er avril, jour de Poisson.

Cher Journal,

J’ai regardé la télévision toute la journée. Le pape est à l’agonie, et ce soir j’ai décidé d’aller au festival de littérature. Ça a été une bonne idée quand j’y pense après coup, j’en tire un bon bénéfice. J’ai croisé Marie-Claude et Maxime qui m’ont invité chez eux pour souper avec Alain R.-G. C’était une circonstance inhabituelle, ils avaient préparé de la sole meunière. J’ai dit d’entrée de jeu à l’agronome : J’ai l’impression de manger de la sole avec Napoléon, Monsieur Robbe-Grillet, ça a détendu l’atmosphère, il nous a raconté la blague des éléphants qui, croisant un zèbre dans un zoo, le traitent de formaliste.  À la fin de la soirée, je lui ai demandé une dédicace pour mon exemplaire des Gommes, il a écrit :

Pour Alain,
Comme mézigue, bien amicalement,
Platon.

Tout ébaubie, la lectrice en roue libre étoffe son hypothèse, trop heureuse de s’engouffrer dans les possibles ouverts par cette triple homonymie.

Vous êtes un Alain, vous parlez d’un autre Alain, mais en même temps on peut croire que vous parlez d’un autre Alain…

Je ne vous suis pas.

En travaillant à la génération de votre propre double, en doublant cette génération de l’évocation d’un spectre (car cet Alain californien dont vous parlez, ce poète béat, est déjà mort, comme le poulet), ne cherchez-vous pas à montrer que le fils peut être le spectre du fils dont le père est le spectre ?

En effet.

Consubstantiellement, le fils parlant du père parlerait sans le vouloir aussi du grand-père, étant de toute manière tous les trois à la fois, mère de sa propre écriture, donc fils du père dont la volaille est l’objet ?

Un travail de filiation, vous voulez dire ?

Non, plutôt un travail de filature de la filiation. Le passé est bon prophète, vous savez.

Vous ferez fortune dans la glose.

Il faut que je place un proverbe italien pour l’inciter à conclure, que je quitte vite son terrain pour l’emmener sur le mien, celui du bavardage.

Chi va piano va sano !

Renzo Piano ? J’adore cet architecte !

C’est raté.

Il va falloir trouver autre chose.

Alors il enlève ses lunettes,

Se frotte les yeux,

Soupire ;

État de la situation : lectrice illuminée harcèle jeune homme d’assez bon genre avec théorie à la ***.

Type de traitement : homéopathique – le mal par le mal.

Méthode : improvisation d’un opéra célébrant la rédemption d’un poulet.

 

La suite dans le livre…

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie