Mon espace de travail : David Paquet

L’actualité a demandé à des lauréats du Prix littéraire du Gouverneur général de nous parler de la relation qu’ils entretiennent avec leur espace de travail et le processus d’écriture. L’auteur David Paquet partage ici ses secrets.

David Paquet a remporté le Prix littéraire du Gouverneur général en 2010, catégorie «Théâtre», pour Porc-épic.

Mon espace de travail - David Paquet
Mon espace de travail – David Paquet

« Mon vrai bureau est impossible à photographier. C’est un monde où les fours sont magiques et les canards immortels. J’y rencontre des êtres de papier qui sont, généralement, seuls et attachants. Ce lieu est plutôt capricieux. Il me reçoit à ses heures, quand il le veut bien. Son horaire n’est pas fixe; nous avons cela en commun. »

« Parfois je m’y rends et personne ne s’y trouve. J’ai beau flâner, mais peine perdue : le bureau ne veut pas de moi. Parfois, c’est lui qui vient me déranger. Ça arrive surtout dans le bain ou aux abords du sommeil. Choisir de prendre des notes signifie devoir se lever. Chaque emploi a ses désavantages. »

« Mon bureau secondaire est partout. Certains l’appellent « vie de tous les jours » ou « quotidien ». Je préfère l’expression « incessant et magnifique panorama du grand défi de la cohabitation humaine ». Mais c’est plus long à dire. J’y rencontre des êtres de chair qui sont, généralement, seuls et attachants. »

« J’aime m’y déguiser en citoyen, en collègue, en consommateur et observer nos différences et nos similitudes. J’accorde une attention particulière à nos similitudes. Une façon, pour moi, de promettre au spectateur qu’il sera aussi sur la scène. Mon espoir : qu’à se regarder, on finisse par se voir. Et qu’à se voir, on gagne en compassion. »

« Mon bureau physique est un petit meuble dans une petite pièce, comme sur la photo. C’est l’endroit où l’imaginaire et le réel deviennent du théâtre. »

« J’y étais quand j’ai appris que Porc-épic avait remporté le Prix du Gouverneur général. Je me suis dit : aujourd’hui, il est grand mon petit bureau. Puis je me suis reposé, sachant que j’aurais le privilège d’y revenir encore et encore. »

David Paquet - Photo : Yanick Corriveau
David Paquet – Photo : Yanick Corriveau

* * *
À LIRE AUSSI :
Mon espace de travail : Pascale Quivigier
Mon espace de travail : Aline Apostolska
Mon espace de travail : Kim Thúy
Mon espace de travail : Louise Dupré