Montréal, il y a 50 ans

Voici à quoi ressemblait la vie à Montréal, en 1964.

En 1964, les rues étaient tout aussi enneigées.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, les Montréalais se promenaient au Jardin des Merveilles, et les enfants profitaient de la baleine de Jonas ou encore de l’arche de Noé.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, la Ville se préparait à accueillir l’Expo 67 en agrandissant l’île Sainte-Hélène et en érigeant l’île Notre-Dame.

Montréal-1964-Expo67©ArchivesVilleMontréal-CC20

En 1964, la Place Ville Marie trônait depuis deux ans seulement sur le centre-ville.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, le pont Champlain tenait sans super-poutre.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, le Vieux-Montréal était à l’aube d’une transformation.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, la gare Windsor servait encore de terminus et de siège social au Canadien Pacifique.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, il n’y avait pas de plage urbaine ni d’Igloofest dans le port de Montréal.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, on faisait du bateau sur l’étang du parc La Fontaine, lors des beaux vendredis d’été.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, la rue Sainte-Catherine était à double sens.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, les Montréalais n’utilisaient pas le métro, mais seulement les bus de la Commission de transport de Montréal (CTM), l’ancêtre de la STM.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, on allait voir les Canadiens affronter les Bruins au Forum.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, Claude Léveillée, Nat King Cole et Charles Aznavour se produisaient à la Place des Arts.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, le défilé de la Saint-Jean-Baptiste était haut en couleur, comme ici le char de la pêche sportive.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, la Maison de Radio-Canada n’existait pas encore.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, le mont Royal était un poil plus fringant.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, l’aéroport de Dorval était le plus achalandé au Canada.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

En 1964, il y avait quelques tours en moins au centre ville, mais les nuits montréalaises étaient toutes aussi belles.

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

Quant à 1914, on dirait que c’était il y a un siècle…

Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Archives de la Ville de Montréal / CC BY-NC-SA 2.0

Toutes ces photos appartiennent aux Archives de la Ville de Montréal. Rendez-vous sur leur page Flickr pour en voir davantage.

Dans la même catégorie
4 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Si vous regardez attentivement les Montréalais de l’époque sur les photos, vous allez voir que tout le monde était blanc.
Dans mon enfance Montréal était tout blanc. Lorsque mes petits-enfants mourront, vers 2060-2080, les Blancs seront sans doute minoritaires.
Montréal n’est pas la seule touchée par le phénomène de remplacement des autochtones. Londres, Paris, Marseille, Bruxelles, Amsterdam. Miami, Los Angeles sont aussi touchées par le même phénomène.
On en parle peu: sujet tabou.