Montréal : les bonnes adresses de l’écrivain Douglas Kennedy

L’Américain Douglas Kennedy s’est entiché d’une Montréalaise… et de Montréal même, où il a récemment acquis une propriété. L’auteur à succès révèle les endroits qu’il préfère dans sa métropole d’adoption.

olivegourmando

Le café Olive + Gourmando

Le Vieux-Montréal est mon pied-à-terre, ce qui signifie que je suis devenu un habitué du café Olive + Gourmando (351, rue Saint-Paul Ouest), où l’on sert certains des cafés les plus sublimes que je connaisse. Comme beaucoup d’ex-fumeurs, je suis devenu ce qu’on appelle un « junkie » du café… et un « snob » du café par la même occasion ! Je choisis régulièrement cet endroit pour écrire, étant donné que mon métier offre l’avantage de la mobilité. Le seul problème, c’est que ce café est à ce point populaire qu’il faut souvent attendre qu’une table se libère. Et oubliez ça les samedis ! Néanmoins, la qualité des produits servis et l’ambiance qu’on y trouve valent toujours l’attente.

 

soeurs-grises

 

La microbrasserie Les Sœurs Grises

J’ai une passion pour la bière – la bonne bière -, et la microbrasserie Les Sœurs Grises (32, rue McGill) est une véritable découverte pour moi. Dans un décor branché et une ambiance animée (qui n’empêche toutefois pas les conversations entre amis), on y sert des bières belges et québécoises absolument fantastiques, de même que des tapas hautement imaginatives. Ma préférence va aux bières originaires de Charlevoix, région où j’aime bien aller faire du ski de fond. Passé 22 h, on peut souvent me trouver dans ce bistrot pour un repas tardif.

400-coups

 

Le restaurant Les 400 coups

Si je ne devais choisir qu’une seule adresse « gourmande », mon choix se porterait sans hésiter sur le restaurant Les 400 coups (400, rue Notre-Dame Est). L’endroit sert une cuisine innovatrice en utilisant une quantité impressionnante de produits québécois. J’aime son ambiance chic mais sobre à la fois… et je n’y ai jamais dégusté un plat décevant.

 

 

 

marcheatwater

 

Le marché Atwater

Quand vient le temps de faire des provisions, je me rends souvent au marché Atwater (138, avenue Atwater). À mes yeux, il s’agit du marché urbain le plus intéressant au monde – rien de moins ! -, avec le marché Borough, situé à Londres.

 

 

 

 

maison-sympho

 

La Maison symphonique de Montréal

Mon autre grande passion : la musique classique. J’assiste régulièrement aux concerts de l’Orchestre symphonique de Montréal et je ne peux qu’applaudir la Ville d’avoir inauguré ce joyau acoustique qu’est la Maison symphonique (1600, rue Saint-Urbain), de la Place des Arts. L’endroit est tout simplement merveilleux pour entendre le travail d’un orchestre remarquable.

 

 

 

excentris

 

Le cinéma Excentris

En tant que cinéphile averti, j’ai un faible pour l’Excentris (3536, boulevard Saint-Laurent), cinéma qui présente une programmation éclectique dans un décor urbain.

 

 

 

 

La librairie Nicolas Hoare

Une de mes grandes tristesses : la fermeture récente de cette librairie, qui avait pignon sur l’avenue Greene, à Westmount. J’aimais beaucoup cet endroit spécialisé dans les ouvrages de langue anglaise, où l’on pouvait également trouver une des meilleures sélections de disques classiques qui soient. Tout le personnel y était dévoué et hautement connaisseur en littérature et en musique. À mes yeux, les librairies indépendantes – qu’elles soient anglophones ou francophones – sont des éléments essentiels d’une vie urbaine stimulante.

* * *

Photo Olive + Gourmando : © Olive + Gourmando
Photo Les Sœurs Grises : © Les Sœurs Grises
Photo Les 400 coups : © Les 400 coups
Photo Marché Atwater: © Colin Rose / C.C. 2.0
Photo Maison symphonique : © Jeangagnon / C.C. 3.0
Photo Excentris : © Gene.arboit / C.C. 3.0