Môssieur Gilles Vigneault

GILLES VIGNEAULT / RETROUVAILLES / Tandem/Select

Qui d’autre que Vigneault aurait pu rassembler Loco Locass et Nana Mouskouri sur le même album ? Depuis « Si fragile », en duo avec Luc De Larochellière, sur l’album Voix croisées de ce dernier, on avait senti que le patriarche de la chanson québécoise était prêt, lui aussi, pour son disque de duos. Accompagné de son fidèle pianiste, chef d’orchestre et homme à tout faire, Bruno Fecteau, le poète de Natashquan fait montre d’une grande hospitalité envers sa vingtaine d’invités.

Et leur laisser la part belle pour qu’ils redisent à leur guise ses mots de prolifique auteur contribue au succès de l’entreprise. Jack Monoloy, par exemple, n’est certes plus aussi fringant qu’autrefois, mais Florent Vollant lui transfuse du sang amérindien et la légende reprend chair. Car s’il est un répertoire chansonnier que tout le monde veut s’approprier, un catalogue qui fasse office de patrimoine instantané, c’est bien celui de monsieur Vigneault.

 

 

Laisser un commentaire