Norah Jones, idole malgré elle

NORAH JONES / THE FALL Blue Note/EMI

NORAH JONES / THE FALL
NORAH JONES / THE FALL

Norah Jones est une fille discrète, qui voulait jouer du piano dans les bars avec ses vrais amis. Jamais elle n’aurait rêvé de gagner huit prix Grammy d’un coup, encore moins de vendre 36 millions d’albums. Après s’être laissé convaincre par le cinéaste Wong Kar-wai d’incarner le rôle principal dans My Blueberry Nights (2007), elle pose pour la photographe Autumn de Wilde, coiffée d’un chapeau haut de forme et vêtue d’une robe de mariée. Voici son cinquième album en studio, qui s’éloigne encore du jazz et ne fait rien pour attirer l’attention. Sinon qu’avec sa mouture plus rock et vaguement déjantée il emploie des gens qui ont roulé leur bosse avec Tom Waits, Beck, Johnny Cash, Elvis Costello et Erykah Badu. Treize titres libres et attachants, dont « Back to Manhattan », peut-être une simple et grande chanson.

Laisser un commentaire