Culture

Simple comme bonjour !

Les Québécois n’ont pas besoin d’attendre que Simon Jolin-Barette légifère à propos du bonjour-hi. La langue comporte déjà tous les outils nécessaires pour nous permettre d’établir notre propre espace linguistique, avance Jean-Benoît Nadeau.

Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie