Passent partout

Ces gens des médias, on se demande comment ils font pour être partout, tout le temps, parfois simultanément. Ils ont tout vu, tout entendu, tout lu, tout compris et ils le disent dans le journal, à la radio, à la télé, et bloguent, facebookent, gazouillent… Ils ont toujours une casserole sur le feu, un ouvrage à écrire, une autopromotion à faire, une montagne à escalader, une élection à gagner.

On s’inquiète pour leur santé physique, voire mentale. On s’attend à des yeux cernés, à un teint éteint, à de l’embonpoint, ce qui nous consolerait, mais non, ils pètent la forme, reviennent de vacances, vont au club de gym. On se dit qu’ils n’ont pas de vie de famille. On erre. Ils sont mariés, ont des enfants, une belle-mère, une auto à laisser au garage, des rendez-vous chez le médecin, des disputes avec le voisin concernant les crottes du chien. Comment y arrivent-ils?? Des nègres, des avatars?? Voilà un bon sujet de discussion pour Joël Legendre à l’émission Alors on jase?!

Photo : Radio-Canada

Un autre cumulard, celui-là?: télé et radio (aux mêmes heures de diffusion?!), théâtre quand ça se présente, comédie musicale si ça se trouve, animation de gala, de téléthon et de jeu-questionnaire par là-dessus, doublage évidemment, mise en scène bien sûr, Bye-Bye en passant, livre de recettes végétariennes, faut bien manger, annonces publicitaires, faut bien gagner sa vie. Et, toujours déployé, ce sourire scintillant. Chapeau, l’artiste?!

Mais faut-il à ce point (é)prouver son existence??

Laisser un commentaire