Patrick Watson – Adventures In Your Own Backyard

Voici le disque qu’on ne pouvait pas se permettre de rater ! Mélodique et ludique, finement ciselé, délicat sans être maniéré, ce nouvel ouvrage donne dans le romantisme et la rêverie.

Voici le disque qu’on ne pouvait pas se permettre de rater ! Le Montréalais Patrick Watson a donc pris le temps, dans sa bulle, de le concocter tranquillement à la maison — « mostly at home », dit la pochette.

Mélodique et ludique, finement ciselé, délicat sans être maniéré, ce nouvel ouvrage donne dans le romantisme et la rêverie. Il prend même quelques accents grandiloquents, avec ses mélanges de trompette et de cordes et ses clins d’œil à Morricone. L’équipe est créative, jouit d’une liberté manifeste et continue de développer cette pop atmosphérique, cette alliance de rock et de musique de chambre à laquelle l’auditeur adhère instantanément.

Les plages instrumentales incrustées entre les chansons tiennent du travail d’orfèvre, tout comme les titres « Into Giant » et, surtout, « Quiet Crowd », qui pose la question : « Aimerais-tu faire partie de la foule ou être ce son solitaire qui attend d’être entendu ? »

PATRICK WATSON / ADVENTURES IN YOUR OWN BACKYARD / Secret City / EMI

Laisser un commentaire