Pinkerton, la BD de ceux qui prennent la musique trop à coeur

Si vous donnez, vous aussi, une place démesurée à la musique dans votre vie, jusqu’à parfois en comprendre certains pans grâce à une chanson, il y a un livre pour vous : Pinkerton, d’Alexandre Fontaine-Rousseau et François Samson-Dunlop.

Le synopsis : largués par leurs copines respectives, deux universitaires partent dans une quête : désamorcer le «conditionnement romantique négatif amplifié» hérité d’années à écouter le rock alternatif des années 1990, et finalement apprendre à ne plus craindre le couple. Pour ce faire, ils tenteront de tirer une leçon de chaque chanson du disque Pinkerton, de Weezer.

C’est une BD brillamment écrite, extrêmement drôle et aussi intelligente que sensible.

Vous n’avez jamais entendu l’album de Weezer ? C’est sans importance. La preuve, c’est que je l’écoute moi-même pour la première fois en écrivant ce billet. Connaître les classiques des années 1990-2000 (Belle and Sebastian, Radiohead, Rick Rubin, Mogwai) serait cependant un atout.

Le livre est sorti initialement aux éditions Colosse en novembre 2011, mais, après trois tirages écoulés,  il a récemment été réédité par la Mauvaise tête. Vous pourrez donc le trouver facilement en librairie.

Ainsi, vous aussi pourrez vous exclamer «C’est toute de la faute à Nick Drake !»

Pinkerton , Alexandre Fontaine-Rousseau et François Samson-Dunlop, La Mauvaise tête.

***

Et puisqu’on parle de BD et de musique, c’est le moment rêvé de vous présenter cette «bande-annonce» d’un livre à venir de Zviane, à qui l’ont doit notamment L’ostie d’chat (à quatre mains avec Iris) et Le point B, qui parlait déjà beaucoup de musique. On nous promet Les deuxièmes pour 2013, peut-être en septembre.

(La musique, magnifique, est celle de Darius Milhaud : Scaramouche, 2e mouvement.)

Laisser un commentaire