Les vins du Priorat: toujours plein de vitalité

Au sud-ouest de Barcelone, les vieilles vignes du Priorat donnent naissance à une nouvelle génération de vins.

priorat-grand
La Chartreuse d’Escaladei, en Espagne (Photo: Nadia Fournier)

Si les murs de la Chartreuse d’Escaladei pouvaient parler, ils raconteraient l’histoire fascinante d’une des régions viticoles les plus spectaculaires d’Europe: le Priorat. Construit au XIIe siècle, ce monastère fut jadis un haut lieu de l’éla­boration d’un vin concentré, prisé dans tout le Royaume d’Espagne.

Sur des coteaux vertigineux, au sud-ouest de Barcelone, les vieilles vignes s’enracinent dans la llicorella — les fameux sols d’ardoise de la région — et donnent naissance à des vins de grande envergure. Encensés par la critique internationale et parfois vendus à prix d’or, ces vins singuliers ont pourtant failli disparaître.

D’abord touché par le décret de désamortissement de Mendizábal, qui obligea les moines à abandonner leurs monastères, en 1835, le vignoble du Priorat a ensuite été durement affecté par la crise du phylloxéra (causée par un insecte ravageur de la vigne) qui frappa l’Espagne en 1878. En 1970, près de 100 ans après la crise, le Priorat ne comptait plus que 765 hectares de vigno­bles, contre 6 000 avant le phylloxéra.

Puis, au milieu des années 1980, la région a connu un second souf­fle. Cette renaissance, on la doit à un quintette de vignerons, René Barbier et Josep Lluis Pérez en tête. En 1989, ils ont cofondé une petite cave coopérative à Gratallops. Dès lors, ce hameau de 200 habi­tants fut la source de quelques-uns des vins les plus recherchés d’Espagne: Finca Dofi, Clos Mogador, Clos Martinet, Clos Erasmus…

Aujourd’hui, la vigne continue de reprendre ses droits. Les pionniers ont depuis attiré de nouveaux acteurs dans la région et inspiré une nouvelle génération. À leur tour, les cuvées des domaines Vall Llach, Terroir al Límit, Mas Doix et autres Cims de Porrera ont eu vite fait de conquérir la planète. Des vins vibrants, exquis… divins! Parions que les moines chartreux, malgré leur humilité légendaire, en diraient autant.camin

Alvaro Palacios, Priorat 2014, Camins (11180351; 25,50 $)

Produit par la star du Priorat, ce vin de grenache, carignan et cinsault allie puissance et fraîcheur. Coulant, joufflu et facile à boire, le 2014 donne l’impression de croquer dans le raisin. À servir autour de 15 °C et à boire d’ici 2017.

barrancMas Igneus, Priorat 2013, Barranc dels Closos (10857729; 24,30 $)

À prix d’aubaine, cet excellent vin blanc étonne par sa structure, la profondeur de ses saveurs et son caractère désaltérant, malgré ses 14 % d’alcool. Bel équilibre et une personnalité du tonnerre.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie