Quand un handicap n’empêche pas de jouer du piano

La jeune entreprise japonaise FOVE est en passe d’atteindre son ambitieux objectif : mettre la technologie au service des personnes touchées par un handicap, afin que la maladie ne soit plus un frein aux possibilités d’expression et d’éducation.

piano-japon

La jeune entreprise japonaise FOVE est en passe d’atteindre son ambitieux objectif : mettre la technologie au service des personnes touchées par un handicap, afin que la maladie ne soit plus un frein aux possibilités d’expression et d’éducation.

Difficile, par exemple, de jouer du piano pour un enfant atteint d’une maladie génétique grave, qui atrophie tous les muscles.

Le dernier prototype de FOVE, Eye Play the Piano, élaboré avec l’Université de Tsukuba, est une initiative exaltante. Le principe est simple : un casque de réalité virtuelle, couplé à un logiciel d’oculométrie, détecte les mouvements de l’œil de la personne qui le porte. Puis, le logiciel transforme ceux-ci en notes de piano.

Les brèches qu’ouvre ce prototype — le concept pourrait s’appliquer à d’autres formes d’apprentissage — ont de quoi nourrir l’optimisme. La jeune pousse nippone souhaite aussi fournir ce système à 135 écoles pour enfants handicapés. Piano-forte.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie