Quinze: numéro gagnant

Il se fait appeler Quinze et expose ses saynètes sculptées dans le bois et des pièces de sa collection d’art populaire.

ART POPULAIRE / QUINZE: NUMÉRO GAGNANT

Son nom d’artiste: un nombre, Quinze. Par contre, son fils s’appelle Simon Lamoureux. Alors, on peut dire que l’on connaît son patronyme. Mais n’insistons pas, car Quinze dit que l’anonymat le rend plus productif. Il est vrai que son travail fait souvent l’objet d’expositions.

L’artiste, aussi collectionneur, montre cette fois des œuvres de son cru et d’autres qu’il a amassées au fil des ans. Il pousse même sa passion jusqu’à créer des scènes dans lesquelles sont reproduites des pièces de sa collection. Vous suivez?

Ses œuvres se présentent sous forme de saynètes sculptées dans le bois, vivement colorées, marquées de cette naïveté, caractéristique de l’art populaire. «Où se termine l’art populaire, où commence l’art tout court?», s’interroge Quinze, dont la grammaire visuelle panache l’humour, l’absurde et la parodie et amène une réflexion sur le statut de l’art et sur la société.

La face cachée de Quinze, Musée québécois de la culture populaire, à Trois-Rivières, jusqu’au 27 mars 2011, 819 373-0406.

Les plus populaires