(Re)découvrez de grands auteurs avec ces jeux vidéos

Exit la princesse à délivrer. Les concepteurs de jeux vidéos s’intéressent maintenant à l’univers de Kafka, Joyce, Austen et Murakami. 

Les concepteurs de jeux vidéos ont déjà adapté pour les consoles de nombreuses bandes dessinées, des séries policières et, bien sûr, les romans-cultes de la culture geek : ceux de Tolkien, Lovecraft, Frank Herbert et Philip K. Dick, notamment.

Voilà qu’ils s’intéressent maintenant aux auteurs parmi les plus difficiles du corpus littéraire. Mais au lieu de conserver le scénario des romans de Jane Austen, Franz Kafka, Haruki Murakami ou James Joyce, ils essaient plutôt d’en recréer l’ambiance au moyen d’éléments caractéristiques de leur univers.

Ainsi, le jeu de rôle en ligne Ever, Jane (3 Turn Productions) ne s’inspire pas d’un roman particulier de Jane Austen, mais des mœurs de la société anglaise sous la Régence, telles que l’écrivaine anglaise les a si bien dépeintes. Ici, les combats sont remplacés par des querelles sentimentales, et le but du jeu est de consolider sa réputation auprès de la petite noblesse, afin d’être invité à des soupers et des bals où l’on échangera des sourires discrets et les derniers potins.

[youtube]k0j1qAZqEZI[/youtube]

La métamorphose, Le château et L’Amérique servent de contexte à The Franz Kafka Videogame (Daedalic Entertainment), jeu d’aventure qui vient tout juste d’être lancé et qui a déjà remporté deux prix. Durant quatre heures, on suit le personnage de K. en train, en bateau et en sous-marin dans un voyage au pays de l’absurde, et on l’aide à résoudre des énigmes et des casse-têtes où les insectes jouent un rôle non négligeable.

[youtube]0gdzgM0id-w[/youtube]

Conçu et dessiné par une équipe de Vancouver, Memoranda (Digital Dragon Games) est un autre jeu d’aventure, qui interprète de façon vidéoludique les nouvelles les plus surréalistes du recueil L’éléphant s’évapore, du Japonais Haruki Murakami. L’héroïne est une jeune fille insomniaque qui a oublié son nom et qui tente de le retrouver dans les cafés et les boulangeries d’une petite ville peuplée d’animaux étranges et d’êtres solitaires.

[youtube]jPLBLu1BhPE[/youtube]

Transposer en réalité virtuelle les 650 pages du roman Ulysse, de James Joyce, c’est la tâche titanesque que s’est donnée une équipe de 22 chercheurs du Boston College, au Massachussetts. Muni de son casque, le joueur de Joycestick a l’illusion de se promener dans Dublin durant la journée où se passe le roman, soit le 16 juin 1904. Il peut entrer dans les maisons, manipuler des objets dont le rôle est central à l’action : un rasoir, un chapeau, un gramophone… Le jeu sera lancé à Toronto le 21 juin prochain.

[youtube]ohk6tgdv0vg[/youtube]

La réalité virtuelle n’a pas encore dépassé la fiction, mais elle lui emboîte résolument le pas.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie