Ruée vers l’art en Abitibi

Il n’y a pas que des mines en Abitibi-Témiscamingue. Rouyn-Noranda semble en voie de devenir une capitale culturelle ! Voici une liste des festivals qui valent le détour.

Ruée vers l’art en Abitibi
Photo : H. Lacroix

L’Abitibi-Témiscamingue peut maintenant se targuer d’être la région où le nombre de manifestations culturelles par tranche de 100 000 habitants est le plus élevé du Québec. Pas moins d’une vingtaine de nouveaux festivals y ont vu le jour au cours de la dernière décennie !

À la source de ce bouillonnement : une poignée de jeunes trentenaires à l’énergie contagieuse. « Quand on a envie de voir quelque chose, on n’attend pas d’obtenir une subvention ou que les autres le fassent à notre place. On l’organise », dit Sandy Boutin, cofondateur du Festival de musique émergente.

Voir le documentaire qui présente des acteurs-clés de cette vitalité culturelle >>

Les rendez-vous culturels à ne pas manquer en Abitibi-Témiscamingue :

Festival du cinéma international
Rouyn-Noranda
Du 27 octobre au 1er novembre 2012

Le festival par lequel tout a commencé. Il fallait que ses fondateurs aient du front, il y a 30 ans, pour convaincre de grands noms du cinéma d’ici et d’ailleurs d’assister à un événement « international » à Rouyn-Noranda ! Claude Lelouch, Pierre Richard, Jean-Claude Lauzon, Denys Arcand, Roy Dupuis et bien d’autres ont, depuis, répondu à l’appel. L’événement enregistre 20 000 entrées chaque année (dans une ville de 41 000 habitants). De nombreux Abitibiens expatriés prennent une semaine de vacances pour y assister.

Festival de musique émergente
Rouyn-Noranda
Du 30 août au 2 septembre 2012

Un événement unique qui se démarque par son énergie et son audace. Pendant quatre jours, les groupes de l’heure font vibrer Rouyn-Noranda, momentanément envahie de Montréalais ayant traversé le parc de La Vérendrye pour découvrir ce que la scène musicale émergente a de meilleur à offrir. Lors de la dernière édition, Patrick Watson a fait transporter son piano à l’ombre des cheminées de la fonderie Horne pour offrir une prestation surprise. Le respecté magazine français Les Inrocks a déjà dépêché un journaliste sur place ; il est tombé sous le charme. La 10e édition, en 2012, va « frapper fort », promettent les organisateurs.

Festival des guitares du monde
Rouyn-Noranda
Du 26 mai au 2 juin 2012

C’est un public de connaisseurs qui fréquente cet événement fondé en 2005. Plusieurs styles musicaux, du jazz aux musiques du monde, en passant par le folk et la pop, y ont droit de cité. Des guitaristes comptant parmi les plus doués de la planète acceptent de s’y produire ; l’an dernier, José Feliciano, Peppino D’Agostino et Jesse Cook figuraient sur la liste d’invités.

Festival du DocuMenteur
Rouyn-Noranda
Du 24 au 28 juillet 2012

Ce délirant festival met à l’honneur un genre cinématographique méconnu : le faux documentaire. Sa programmation d’œuvres provenant des quatre coins du monde est doublée d’un concours de création dans le cadre duquel cinq équipes de trois vidéastes disposent de 72 heures pour réaliser un faux documentaire dans la région. Un moment fort de l’événement consiste en la soirée Total crap, qui rend hommage aux pires désastres télévisuels et cinématographiques de l’histoire sous la forme d’un montage vidéo.

Festival de la relève indépendante musicale
Val-d’Or
Du 1er au 4 août 2012

Les artistes de la relève témiscabitibienne sont chanceux : ils ont un festival pour eux tout seuls ! Quelques têtes d’affiche venues d’ailleurs, comme Dumas ou Monogrenade, enrichissent la programmation de l’événement. Qui sait, peut-être y découvrira-t-on le prochain Philippe B ?

Festival Art’Danse
Val-d’Or
Du 9 au 11 novembre 2012

La soirée d’ouverture de ce festival de danse se déroule dans un lieu pas banal : les bâtiments de la mine d’or désaffectée de la ville, la Cité de l’Or. Le reste est à l’avenant : matchs d’improvisation dansés, spectacles de chorégraphes de la région, invités de prestige tels que Jacynthe Normandeau (elle a dansé pour le Cirque du Soleil) et Alexandre Beaulieu (originaire de Val-d’Or, il vit maintenant à Toronto, où il a joué dans Les Misérables et le Fantôme de l’Opéra).

Festival des langues sales
La Sarre
Du 23 au 25 février 2012

Célébration de la langue française, surtout celle enrichie de régionalismes de l’Abitibi-Témiscamingue, cet événement verse autant dans la chanson et la poésie que dans l’humour et le cinéma. Le clou des festivités est sans contredit le concours de « bitchage » de village, une épique joute oratoire entre d’illustres inconnus, au terme de laquelle est désigné « le plus meilleur » village d’Abitibi-Ouest.

Osisko en lumière
Rouyn-Noranda
Du 10 au 12 août 2012

Trois spectacles pyrotechniques en trois jours. Des artistes tels que Simple Plan, Garou, Marie-Mai, Kevin Parent et Kenny Rogers. Le festival Osisko en lumière attire du monde. Beaucoup de monde : 35 000 personnes en moyenne.

Festival d’humour
Val-d’Or
Du 3 au 8 juillet 2012

Plus de 20 000 spectateurs se tapent les cuisses pendant une semaine à Val-d’Or. L’été dernier, c’était en écoutant Laurent Paquin, Jérémy Demay et les finissants de l’École nationale de l’humour.

ET PLUS ENCORE…

La liste complète des fêtes et festivals de l’Abitibi-Témiscamingue se trouve sur le site de l’association touristique de la région >>


Fiche Abitibi-Témiscamingue

Population : 145 800 personnes

Produit intérieur brut des grands secteurs de l’industrie de l’information, de l’industrie culturelle, des arts, des spectacles et des loisirs : 149 millions de dollars en 2009